Territoire de Rutshuru: Une embuscade des FDLR cause la mort de six militaires FARDC à Karambi

par -
0 1214
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Suivant les informations recueillies par le Centre d’Etude pour la promotion de la Paix, la Démocratie et les Droits de l’Homme (CEPADHO), cette embuscade s’est produite au tour de 7h30 locale, le matin d’hier lundi 31 août 2015.

En effet une Jeep des éléments de la Garde républicaine (GR) avec à son bord 6 militaires et un Officier des Fdlr capturé il y a peu a essuyé de deux roquettes tirées de la brousse, sur la route, à Karambi, en Groupement Kisigari, c’est au moins 35 km-sud de Rutshuru-Centre, soit environs 8 km de Kibumba, sur la route de Goma, en Territoire de Rutshuru.

A en croire les collaborateurs du CEPADHO dans la zone, les militaires loyalistes étaient en pleine opération de transfèrement d’un FDLR de haut rang capturé la veille.

Ce serait visiblement pour empêcher ce transfèrement ou pour tenter de libérer le leur que les FDLR ont tendu cette embuscade aux FARDC de la GR.

Le bilan est loud: 6 militaires ont péri sur le coup et l’élément FDLR à bord de leur Jeep. La Jeep militaire a été complètement calcinée et un motard (taximan) de passage à cet endroit a été grièvement blessé aux bras, suite aux éclats des bombes.

A l’instant, des militaires Fardc venus en renfort sont en patrouille dans la zone à la trousse de l’ennemi. La circulation interrompue pendant quelques heures ce matin est déjà rétablie. Toutefois, suite à cet incident, la population locale vit la peur au ventre.

Le CEPADHO qui présente ses condoléances aux FARDC et aux familles de vaillants militaires tués, invite par ailleurs l’armée à plus de vigilance et de sécurisation des civils.

Au sujet de la même information, des sources dans la zone indiquent que c’est le village de Buamnbo, dans le groupement de Rugari que ce véhicules des éléments de la Garde républicaine est tombée dans une embuscade tendue par des bandits non autrement identifiés. Quelques témoins sur place affirment que la jeep qui se rendait à Goma roulait à vive allure, lorsqu’elle s’est heurtée à une roquette, causant ainsi la mort de six militaires et cinq gravement blessés, dont deux civils tous internés à l’hôpital général de référence de Rutshuru. Des sources tant militaires qu’administratives dans la région confirment également les faits et rassurent que les corps seront acheminés à Kinshasa pour leur inhumation.

D’autres habitants précisent que la bombe serait venue du flanc gauche de la route où la grande partie est occupée par le parc national de Virunga, frontalier à la République du Rwanda. Joint par la Rtga/Radio, le chef de groupement de Rugari indique que les enquêtes se poursuivent pour plus de lumières sur les vraies raisons de cette embuscade. Par ailleurs, il ajoute que des tirs à l’arme lourde et légère ont retentit dans l’intervalle de deux heures tôt dans la matinée,  créant ainsi une forte panique au niveau des habitants du coin qui ont pris refuse dans la brousse. C’est vers midi que certains commençaient à regagner  leurs domiciles.

Attaque fermement condamnée par les notabilités locales et le président de la société civile demande au Gouvernement de considérer que la menace pèse encore sur le tronçon Goma-Rutshuru et qu’il faudra y focaliser une forte attention.

(JMNK)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse