Territoire de Rutshuru: CEPADHO déplore la violence des FDLR contre les FARDC et la Police

par -
0 842
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Centre d’Etude pour la promotion de la Paix, la Démocratie et les Droits de l’Homme (CEPADHO) est de nouveau préoccupé par la virulence des rebelles rwandais des FDLR, caractérisée par des attaques ciblées contre les FARDC et Policiers dans le territoire de Rutshuru.

A titre illustratif, plus de 5 attaques ont ont été dirigées contre les FARDC et les Policiers, parmi lesquelles, jeudi 13 août courant, en Groupement Mutanda (Chefferie de Bwito, à cheval avec le territoire de Masisi): les rebelles FDLR ont attaqué les FARDC à Bukombo entre Kikuku et Nyanzale, au tour de 17 heures locales, tuant à l’occasion 2 militaires; Vendredi suivant, à Katsiru, dans le Groupement Bukombo: dans une autre attaque contre la position des FARDC, les mêmes rebelles ont fait 6 morts dans le rang de l’armée; A Kinyandoni, en Groupement Bukoma (Chefferie de Bwisha): vers 16 heures le soir de lundi 17 août, ces rebelles ont fait irruption en plein marché. Ils ont tiré successivement sur 1 Policier ainsi que sur 3 militaire venus à sa défense, cela avant de tirer à rafale dans la foule, blessant 8 civils; La nuit de lundi à mardi 18 août, entre 0 heure et 1 heure locale, une attaque des FDLR a ciblé la position des FARDC à Kyaghala, dans le Groupement Mutanda (Chefferie de Bwito). Ici, les  FARDC ont réussi à  mettre à déroute ces hors la loi.

Face à cette virulence, le  CEPADHO encourage la hiérarchie militaire à poursuivre avec le démantèlement des bastions de FDLR, notamment ceux situés dans le triangle Rutshuru-Lubero-Walikale. Cela en vue de réduire la capacité de nuisance de ces rebelles rwandais.

Cette organisation rappelle par ailleurs que jusqu’à ce moment, les 8 civils enlevés l’après-midi de lundi dernier par les FDLR à Buleusa (dans le territoire voisin de Walikale) ne sont jamais relâchés. « Nous continuons à craindre pour leur vie et en alertons d’avantage les Autorités Congolaises et la Monusco », déplore le président de cette Ong.

(JMNK)

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse