Territoire de Lubero: Reddition de 15 combattants Fdlr/Foca

par -
0 170
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le CEPADHO a appris avec un très grand intérêt de la reddition à la MONUSCO mercredi 15 mars courant de 15 Combattants-FDLR de la branche Foca du Territoire de Lubero, au Nord-Kivu. Selon les informations à notre possession, parmi les rebelles rendus, un est Bouroundais, 7 sont Rwandais et 7 autres Congolais. Ils seraient venus de Luvoya avec 14 armes AK-47 qu’ils ont remises aux Forces de la MONUSCO à Kanyabayonga.

Cette organisation qui salue le choix effectué par ces rebelles, encourage ceux qui continuent à traîner les pieds en brousse à leur emboîter les pas. Le CEPADHO souligne qu’il n’est jamais opposé au rapatriement des combattants étrangers vers leur pays d’origine.

Cependant, s’agissant des Officiers FDLR, cette organisation a toujours rappelé à l’Etat Congolais la nécessité de ne pas les livrer au Rwanda sans la moindre contrepartie ou sans s’être rassuré préalablement de leur non implication dans les graves crimes contre les civils en RDC. Ainsi, s’agissant de la situation de rendus précités, le CEPADHO exhorte aux Autorités Congolaises et à la MONUSCO d’être très attentives. Il prie d’éviter tout rapatriement précipité de l’un ou l’autre Officier identifié parmi le groupe de 15 combattants rendus, contrairement à ce qui a été fait dans le cas du Général Semugeshi Come.

Le CEPADHO réitère cependant le voeu des habitants du Territoire de Lubero de voir intervenir immédiatement le rapatriement de 66 Combattants rwandais FDLR avec leurs 291 dépendants, rendus le 28 Décembre 2014 et depuis, toujours cantonnés à Kanyabayonga.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse