Territoire de Lubero: Neuf civils enlevés par les FDLR dans le groupement Tama

par -
0 631
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Centre d’Etude pour la promotion de la Paix, la Démocratie et les Droits de l’Homme (CEPADHO) vient d’être alerté sur d’enlèvement de 9 paysans, par les rebelles rwandais-FDLR, en Groupement Tama, Chefferie des Bamate, au sud du Territoire de Lubero.

A en croire les sources  fiables du CEPADHO, le 1er incident s’est produit à Katanda, c’est entre Kasiki et Kanyatsi, en localité de Bunyamuhima, pour ceux qui connaissent le Groupement Tama. Selon nos informateurs, 4 hommes qui avaient déjà campé dans leur champ y ont été surpris vers 15 heures de vendredi 28 août courant par des FDLR  venus de la vallée de la rivière Luholu à quête des vivres. Les rebelles les ont kidnappés sans autre forme de procès; Le deuxième incident qui a suivi une heure plus tard s’est produit à Ndongu. C’est entre Kasiki et Vusekera, dans la localité voisine de Bunyakaisinga. Ici, les FDLR ont kidnappé 5 paysans croisés sur leur chemin pendant qu’ils revenaient de leurs champs.

Selon les informations recoupées  par cette organisation, les FDLR auraient acheminé les victimes dans leur Camp de Mashuta, en Groupement Ikobo, dans le Territoire voisin de Walikale.

Le CEPADHO rappelle que les enlèvements de vendredi dernier porte à 17 le nombre des civils enlevés par les rebelles-FDLR dans l’intervalle de 10 jours dans cette contrée. Pour rafraîchir la mémoire, cette structure avait dénoncé d’enlèvement de 8 Civils en date du 17 août courant à Buleusa, des civils dont le sort reste jusque là inconnu.

Le CEPADHO qui craint pour la vie de ces civils enlevés en appelle à l’implication urgente Gouvernement Congolais et de la Monusco pour obtenir la libération de nos concitoyens.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse