Territoire de Beni: Une attaque des ADF fait un mort, deux blessés et neuf personnes portées disparues

par -
0 333
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les terroristes ADF ont encore multiplié des attaques contre les Positions des FARDC et de la MONUSCO ce week-end en Territoire de Beni, au Nord-Kivu. Ils ont principalement opéré sur l’axe routier Mbau-Kamango, en localité de Mamundioma, dans le Groupement Bambuba-Kisiki, secteur de Beni-Mbau.

Des informations recueillies par le CEPADHO, vers 11h00 de samedi 16 septembre courant, un groupe d’ADF en mouvement de la zone Mayangose en direction de leur bastion de Kazaroho dans la forêt du Groupement Bambuba-Kisiki, ont pris d’assaut la position FARDC située au PK28.  S’en est suivi des affrontements qui ont durés près de 40 minutes. Il a fallu l’appui des Casques bleus de la Brigade d’intervention de la MONUSCO (FIB) au côté des FARDC pour repousser l’attaque des ADF.

Au cours de ce raid, un civil (le nommé Jean-Marie) a été touché par une balle ennemie et s’en est tiré grièvement blessé. Depuis le même jour, deux jeunes gens habitants de PK27 partis en pêche sur la rivière Anzuma sont portés disparus. D’aucuns croient à leur kidnapping par les ADF, étant donné que la vallée dans laquelle ils se trouvaient est l’un de principaux passages empruntés par les ADF.

Le Dimanche dernier (17 septembre), des ADF sérieusement renforcés en hommes et en logistique ont attaqué simultanément la position des FARDC du 3401è Régiment au  PK27 et celle des Casques bleus Tanzaniens de la FIB  au PK26. C’était aux environs de 16h30, et les échanges des tirs se sont poursuivis jusqu’à 19h30. Le bilan provisoire de cette attaque de dimanche fait état d’un casque bleu Tanzanien tué et un autre blessé, 3 civils et 4 militaires FARDC portés disparus.

Quant aux Civils, il s’agit d’un convoyeur et ses deux aides qui étaient à bord d’un véhicule de marque FUSO, en provenance de Mamundioma (PK 25) pour Kamango (chef-lieu de la Chefferie de Watalinga). Ils ont abandonné leur véhicule au PK27, où l’attaque des ADF les avait trouvés. Seul le chauffeur est sorti de sa cachette ce matin.

Par ailleurs, les ADF ont encore attaqué la position des FARDC au PK19 vers 15h00 de ce lundi 18 septembre. Jusque tard le soir, des tirs en armes lourdes et légères retentissaient encore. Les habitants qui s’étaient déplacés  hier du village Mamundioma/PK25 pour le village Tenambo/PK20 viennent de regagner dans la fuite chez-eux accompagnés de ceux qui les ont accueillis.

Le CEPADHO qui se préoccupe de cette résurgence des ADF craint que ceux-ci se soient réorganisés au cours de la période où ils ont simulé la trêve (plus d’un semestre). Cette structure est persuadée que les ADF formaient leurs recrues et devaient être entrain de s’approvisionner en armes et en vivres pour résister le plus longtemps possible. Ils risquent d’être plus redoutables.

Le CEPADHO réitère son alerte aux Chefs d’Etats de la CIRGL à se pencher très sérieusement sur les Terroristes ADF, afin que des efforts soient consentis au niveau Régional pour une traque contre cette menace commune.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse