Territoire de Beni: Les ADF-NALU enlèvent quinze personnes à Lubwasi et Mangolikene

par -
0 1161
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans une alerte parvenue à la rédaction de l’avenue du Bas-Congo, dans la commune de la Gombe, nous apprenons que le Centre d’Etude pour la promotion de la Paix, la Démocratie et les Droits de l’Homme (CEPADHO) est très préoccupé de l’enlèvement par les Terroristes ADF-NALU d’au moins 15 civils dont 8 en localité de SUPA-KALAU (Groupement Buliki, en Secteur de Rwenzori), et 7 autres à Mangolikene (proche de Nyaleke) à près de15 km-Est de la Ville de Beni.

En effet, c’est depuis jeudi 17 septembre courant que 3 cultivateurs de Lubwasi (localité de Supa-Kalau) et habitants de Beni-Ville ont été kidnappés dans leurs champs par les islamistes-ADF. Il s’agit de: M. Balikwisha Mukenge Kanywirevo, cultivateur à Lubwasi, mais résidant au Quartier Tamende, en Commune de Mulekera, Ville de BENI; M. Paluku Syahava Faustin, cultivateur à Lubwasi, résidant à Kalongo, Quartier Butanuka, en Commune de Beu, Ville de Beni; M. Kakule Germain, cultivateur à Lubwasi, résidant à Kasanga 2, Quartier Paida, en Commune de Beu, Ville de Beni.

Dans la même localité, mardi 22 septembre courant, au moins 5 autres civils ont été enlevés dans leurs champs par les ADF. Il s’agit de M. Katembo Kawaya Justin, habitant au Quartier Rwangoma, en Commune de Beu, Ville de Beni; M. Charles Mulwahali et ses 2 enfants mineurs, habitant tous au Quartier Rwangoma en Commune de Beu, Ville de Beni; M. Bangole Mbemba, habitant sur Avenue Manenokesho, au Quartier Cité-Belge, en Commune de Bungulu, Ville de Beni;

Par ailleurs, samedi 19 septembre, 7 cultivateurs ont été enlevés entre 4h et 8h locale par les ADF à Mangolikene. Il s’agit de Kambale Kosogholo Séraphin (53 ans), habitant de Mataba/Kabasha (Secteur de Beni-Mbau); M. Paluku Kisombwere et son épouse; M. Kasereka Sedjo et son épouse.

Selon des sources concordantes, les terroristes ADF-NALU en plein mouvement dans cette zone auraient acheminé ces civils dans l’une de leurs bases, principalement à Mwalika (dans le Graben), en Chefferie des Bashu, au sud-est du Territoire de Beni.

A cet effet, le CEPADHO joint sa voix à celles des membres de familles et des Chefs de localités victimes pour en alerter les Autorités Militaires en Opération à Beni ainsi que la MONUSCO à activer leurs équipes pour rechercher et retrouver  ces concitoyens.  Cette structure craint pour la vie de ces paysans portés disparus, considérant la virulence qui caractérise en ces jours les Terroristes de l’ADF-NALU.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse