Télécommunications: Au Congrès mondial du Mobile, le Congo franchit un pas pour développer l’économie numérique

par -
0 266
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Ce congrès mondial qui s’est tenu sur une semaine en Espagne s’est révélé comme le plus grand salon international du secteur des portables. Des représentants d’opérateurs de téléphonie mobile, des vendeurs et des professionnels des télécommunications ont abordé en cet espace de temps l’avenir des marchés et la stratégie à suivre. Cette rencontre aura été propice à l’établissement des liens commerciaux avec d’autres agents du secteur et au partage d’expériences, ainsi que des connaissances avec d’autres spécialistes.

La voix du Congo Brazzaville à cette foire internationale du mobile a été portée haut par Léon Juste Ibombo, Ministre des postes, des télécommunications et de l’économie numérique, qui avait à ses côtés Yvon Didier Miehakanda, coordonnateur national du projet Central African Backbone (CAB) composante Congo.

Au cours de ce salon, considéré comme le plus grand salon mondial du mobile, le Ministre et sa suite ont présenté l’expérience congolaise, qui s’enrichie au jour le jour, de l’expertise mondiale en la matière, tout en présentant les immenses perspectives d’investissements qu’offre ce secteur en République du Congo. Un secteur qui, par essence, a été libéralisé depuis fort longtemps. L’ambition du gouvernement de faire du Congo un hub en matière des télécommunications, grâce au projet CAB a été présentée, également, sans oublier la vision du président de la République d’arrimer le Congo au développement de l’économie numérique.

Autant dire que ce salon international du mobile, outre l’exposé de l’expertise du Congo en télécommunications, a permis aux nombreux constructeurs de Smartphones, comme Sony ou Samsung, Huwei et ZTE de dévoiler leurs dernières créations. De-même qu’il a permis à certains dirigeants de ce monde spécialistes des questions des télécommunications, de nouer des contacts et de chercher les partenaires. La particularité de l’édition du Salon Mondiale du Mobile de cette année est l’entrée en vigueur de la 5G permettant l’accès à internet très haut débit. Les équipements nécessaires vont donc maintenant pouvoir être développés et les tests réalisés.

Pour anticiper sur le temps,  le Ministre congolais des Postes, Télécommunications et de l’Economie Numérique, dans le cadre de la recherche des partenaires fiables en vue de la mise en application de la deuxième phase du projet Central African Backbone (CAB),  ainsi que la mise en œuvre du plan d’action et la stratégie nationale de l’économie numérique, a engagé, sur place une action, pouvant permettre au Congo de faire de l’économie numérique un des piliers du développement économique du Congo.

Rappelons que cette deuxième phase du projet CAB consistera pour l’Etat congolais de construire entre autres le réseau d’interconnexion en fibre optique reliant la République du Congo avec la RCA et le Cameroun, le centre des données numérique appelé « Data Center », ainsi que la construction d’une Technopole qui n’est autre qu’un site urbain de technologie disposant de structures favorables au développement de technologies de pointe.
En terre espagnole, le ministre Léon – juste Ibombo, a signé un protocole d’accord avec la société ZTE. Ce protocole permettra au gouvernement congolais de mettre en œuvre le plan d’action et la stratégie nationale de l’économie numérique 2018-2022.

En somme, c’est depuis 2006 que Barcelone est devenue la capitale mondiale de la téléphonie mobile. Cette ville accueille chaque année le Mobile World Congress (MWC), le plus grand congrès du secteur, qui, cette année a mobilisé près de 2.300 exposants et Plus de 100.000 visiteurs.

(Roch Bouka/Correspondant RTGA World au Congo-Brazzaville)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse