Tambwe Mwamba ménace:«On va frapper au haut niveau de responsabilité»

par -
0 216

L’ évasion spectaculaire survenue le mercredi à la prison centrale  de Makala (Kinshasa) ne restera pas sans conséquences. Du haut de la tribune de l’ assemblée nationale où il était invité à éclairer la lanterne des élus sur la situation qui a prévalu ces dernières 48 heures à Kinshasa et à Kasangulu (Kongo-Central),  le ministre d’ État en charge de la justice a annoncé que des sanctions vont tomber. A en croire le garde des sceaux congolais, les arrêtés sanctionnant les coupables sont  déjà signés et n’ attendraient plus que la publication.  «… On ne va pas frapper des mini fretins mais au haut niveau de responsabilité », a prévenu M.Tambwe.

Pour rappel, l’ attaque de mercredi a été attribuée aux adeptes de la secte mystico-politico-religieuse, Bundu Dia Mayala, lesquels ont réussi à exfiltrer leur chef spirituel, Zacharie Badiengela alias Ne Mwanda Nsemi, poursuivi et détenu depuis mars notamment pour outrages au chef de l’ État et trouble à l’ ordre public. Devant les élus, Tambwe Mwamba s’ est réservé de fournir un quelconque bilan chiffré des événements de mercredi. On sait cependant que l’ assaut  revendiqué par le BDM,a causé morts d’ hommes et provoqué une évasion massive de près de 4.000 détenus, selon certaines indiscrétions. Plusieurs dégâts matériels sont également à déplorer.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse