Taekwondo: Les champions de la 14è édition des championnats nationaux sont là !

par -
0 372

La deuxième journée de la 14è édition des championnats nationaux de Taekwondo, dimanche 18 novembre 2018 au Lycée Ntinu Wene à Limete 13è rue, a été très riche en événements malheureux et heureux. Le public venu nombreux a assisté à un spectacle de haute facture jusque très tard dans la nuit. Comme à l’ouverture des hostilités, l’on a noté la présence des autorités politico-administratives de l’administration des sports et de l’armée.

*Des sanctions aux fauteurs des troubles

Côté événements malheureux, il faut épingler quelques comportements antisportifs affichés, lesquels ont été sévèrement sanctionnés par la commission de discipline. Malmenée sur le tatami par l’internationale Naomie Katoka, Mbadu Annie de l’ATGR a recouru à la violence en donnant des coups volontaires à son adversaire. De ce fait, en ce qui concerne l’équipe de l’Association de Taekwondo de la Garde Républicaine : 1. L’athlète Mbadu Annie, elle est disqualifiée, retrait de sa médaille et elle écope d’une suspension d’1 an pour indiscipline et coup volontaire. 2. Le coach Sagesse Abedi écope d’une suspension d’1 an pour incitation à la violence. 3. Un responsable de l’équipe devait présenter des excuses. Pour l’équipe Kin Ouest, le coach de l’équipe écope d’une suspension de 6 mois pour indiscipline.

Dans son mot de circonstance, Me Alain Badiashile, président de la Fédération Congolaise de Taekwondo ‘’Fécot’’ a rappelé que les indisciplinés n’avaient pas leur place en Taekwondo surtout que cette édition était placée sous le signe de la maximisation et mutualisation des performances des athlètes, mais aussi des valeurs positives du sport. Toute œuvre humaine étant perfectible, il a attiré l’attention des uns et des autres sur l’observance du fair-play et surtout ne pas cracher sur le taekwondo.

Intervenant à son tour, le Directeur Mujangi de l’administration des sports et loisirs, a déclaré qu’il était heureux d’être invité à ce championnat. Il remercie le comité d’organisation pour avoir relevé le défi et au président Me Alain Badiashile dont le savoir-faire, l’esprit de manager et de leader ont fait que cette 14è édition soit couronnée de succès. Et le directeur note le caractère vraiment national de ces championnats qui ont rassemblé autour des règles de Taekwondo des jeunes venus de 4 coins de la RDC. Cet état des choses, pour lui, justifie pourquoi le Taekwondo était la seule discipline à avoir conduit la RDC aux Jeux Olympiques (NDLR confère la participation de Rosa Keleku). Et le Directeur a conclu en réitérant ses félicitations au président Alain Badiashile et tout son comité. ‘’La fête a été impeccable. Je serai fidèle interprète auprès des autorités pour davantage vous accompagner dans l’encadrement de la jeunesse du taekwondo’’, a-t-il souligné.

Interrogés pour donner leurs avis et appréciations sur l’organisation de cette édition, différents dirigeants venus des provinces ont salué le travail qu’abat le comité Alain Badiashile, c’est le cas de Me Jean Paul Koyalodi, président de l’entente Kin-ouest. Ce dernier et son comité remercient également le leader de la Funa son excellence Basile Olongo Pongo pour son soutien aux championnats nationaux.

*Les premiers médaillés de la 14è édition

Individuel féminin

-49 kgs

Or : Makiona Promie (GR)

Arg:  Nsimba Regine (Kwilu)

Br : Jenga Eunice (Kongo Central)

-57 kgs

Or : Mwaka Glody (Kin-Est)

Arg: Mbubu Flore (GR)

Br: Mbombo Ketsia (Ucosu)

-67 kgs

Or : Katoka Naomie (Kin-Ouest)

Arg: Mbadu Annie (GR)

Br : Ngalobo Bernice (GR)

Individuel Masculin

-54  kgs

Or : Kinsama Reneddy (Kin-Est)

Arg : Ilunga Lofenya (ATGR)

Br : Ilonga Gloire (Ucosu)

Antoine Bolia         

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse