Taekwondo: Kinshasa abrite la 14è édition des championnats nationaux

par -
0 280

Le samedi 17 novembre 2018, à l’occasion de la cérémonie officielle de l’ouverture de la 14è édition des championnats nationaux de taekwondo, une très bonne ambiance a régné au terrain de basket-ball du Lycée Ntinu Wene à Limete 13è rue. Un grand public s’était donné rendez-vous en présence des autorités politico-administratives.

Trois temps forts ont marqué cet événement à savoir le défilé de délégations, le discours de Me Alain Badiashile, président de la Fédération Congolaise de Taekwondo ‘’Fécot’’ et le début de la compétition proprement dite.

*Me Alain Badiashile invite les athlètes à cultiver les valeurs de l’olympisme et avoir un esprit de fair-play

Dans son mot, Me Alain Badiashile a remercié tout un chacun pour avoir répondu à l’invitation lui lancée pour ces championnats qui s’inscrivent dans le cadre de la maximisation et mutualisation des performances des athlètes de la RDC, étape majeure à laquelle la Fécot attache une grande importance. Profitant de l’occasion, il a salué chaleureusement les athlètes venus de 4 coins de la RDC pour participer à cette grande fête de la famille des taekwondo in congolais. Il s’agit de : Kongo Central, Nord-Kivu, Sud-Kivu, Kwilu, Maindombe, Equateur, Kasaï Central, Kasaï-Oriental, Katanga, Tshopo et Kinshasa. A ceux-ci s’ajoutent les athlètes de l’Union des Sports Universitaires ‘’UCOSU’’ et de l’Armée notamment le Groupe Omnisports Militaires ‘’GOSM’’, l’Association Militaire de Taekwondo’’AMT’’ et la Garde Républicaine ‘’GR’’.

Et Me Alain Badiashile de renchérir que l’intérêt primordial de la Fécot, ce sont les athlètes qui ont accepté d’effectuer le déplacement à Kinshasa et surtout de mettre la main à la pâte pour la réussite de cette compétition. Et Me Alain de révéler que le comité exécutif de la Fécot déploie des efforts pour inculquer, pour transmettre non seulement les performances techniques, l’optimisation des performances techniques des athlètes de la RDC, mais aussi les valeurs positives du sport. Et d’ajouter que ces valeurs positives sont charriées par le mouvement sportif international et l’olympisme. Ce sont des valeurs qui s’articulent autour de l’excellence, de l’amitié et le respect qui sont des principes fondamentaux universels. La Fécot est obligée de leur inculquer cela pour faire d’eux demain, des moteurs de développement de la RDC.

Pour que la fête soit totale, Me Alain Badiashile a tourné son regard vers les arbitres et particulièrement la commission des arbitres et l’ensemble du staff technique qu’il a invité à plus d’intégrité morale et à un esprit d’équité pour la réussite de ces championnats. Se tournant de nouveau son regard vers les athlètes, il les exhorta à recourir aux valeurs qu’il venait d’énumérer et il les invita également à avoir un esprit de fair-play. S’il y a une erreur qui peut subvenir pendant la compétition, il les a invités au calme et de ne pas gâcher la fête. Et de préciser qu’il y a toute une commission chargée d’évaluer ceux qui sont en train de faire le travail d’arbitrage. Au finish, la Fécot va tirer les conséquences. Profitant de l’occasion, Me Alain Badiashile a remercié tous ceux qui de près ou de loin ont contribué à l’organisation de cette édition. Et il a remercié particulièrement le comité local d’organisation dont les membres s’étaient sacrifiés pour l’intérêt de la discipline comme du reste les membres de la Fécot. Il n’a pas omis de remercier le bureau de la Fécot qui a abattu un travail de titan qu’il a félicité afin que ceux-ci redouble d’efforts. Avant de clôturer son adresse, Me Alain Badiashile a sollicité de l’assistance une minute de silence en mémoire de feu Me Kenzo Mukendi, ancien S.G de la Fécot qui fut pour lui tout. Un collaborateur et un fils. Ce dernier, dira-t-il, avait abattu un travail au sein de la Fécot qui avait mis tout le monde d’accord. Et me Alain Badiashile a souhaité bonne chance aux compétiteurs.

Antoine Bolia           

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse