Taekwondo, Dans une interview exclusive à L’Avenir: Me Alain Badiashile parle de la marche ascensionnelle des Léopards

par -
0 205
Les 3 médaillés de Tunis
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’actualité sportive pour les sports de combat reste dominée par la brillante participation des Léopards/taekwondo au tournoi qualificatif à Tunis où ces derniers ont glané trois médailles dont 2 en or et 1 en bronze.

L’Avenir a rencontré Me Alain Badiashile, président de la Fédération congolaise de Taekwondo ‘’Fécot’’, pour en savoir davantage sur les Léopards/taekwondo.

L’Avenir : Après plusieurs mois d’absence de la scène internationale, les taekwondo in de la RDC ont effectué un grand retour en glanant 3 médailles à Tunis dont 2 or et 1 bronze. Quel sentiment éprouvez-vous ?

Me Alain Badiashile : ‘’Bien attendu, j’ai le sentiment de satisfaction pour avoir réussi ce retour sur la scène internationale de la meilleure façon, en raflant 2 médailles d’or dans la catégorie de -74 kg et -63 kg ainsi que la médaille de bronze dans la catégorie de -80 kg. Et puis, il faut signaler que les autres athlètes ont quitté la compétition en ¼ de finale et puis, ce sont les nouvelles unités. Je donne un exemple, dans une catégorie il y a eu 40 athlètes. Terminer en ¼ de finale, c’est-à-dire vous avez accompli un parcours de combattant en éliminant autant d’adversaires. Ce qui pressage un lendemain meilleur pour la Fédération Congolaise de Taekwondo ‘’Fécot’’ qui connaît une marche ascensionnelle qui remonte en 2006 lors des Jeux de l’ACNOA. Et tous ces résultats s’expliquent par le volume du travail de qualité fourni par les responsables de ce comité directeur’’

L’Avenir : Me Alain on n’a pas senti la présence des dames à Tunis ?

Me Alain Badiashile : ‘’Ben, la présence des dames, il faut noter que j’ai préfinancé cette participation sur fonds propre. Donc, je ne pouvais embarquer une vingtaine d’athlètes comme d’habitude. Et puis, au niveau du ministère,  l’on avait charcuté la liste à 15 personnes. Et je ne pouvais pas non plus aller au-delà de peur d’avoir toute la charge sur mon dos surtout qu’il y avait d’autres échéances internationales qui profilent déjà à l’horizon dont les championnats d’Afrique seniors etc. donc, coûte que coûte, il fallait ménager notre monture parce que ce n’est pas gagné d’avance de prendre en charge autant de personnes dans un temps relativement court. Voilà, je me suis dis, je sais que les filles nous portent bonheur peut être qu’on va les aligner lors des événements qui arrivent. Et en attendant, on a offert la chance aux garçons. Il y en a qui sont restés (les meilleurs qui nous rapportent des médailles d’or). C’est ça qui a justifié l’absence des filles’’.

L’Avenir : Quid des échéances à venir              

Me A.B : ‘’Tout à l’heure, j’ai parlé des championnats d’Afrique seniors, les championnats du monde et puis les championnats d’Afrique juniors sans oublier bien attendu les Jeux africains de la jeunesse au mois de juillet 2018 en Algérie qui entrent aussi dans la droite ligne de la préparation de la Fécot et de l’équipe nationale de taekwondo à ces Jeux-là’’

L’Avenir : Allez-vous compter sur le même groupe qui est à Tunis ou bien vous allez élargir ?

Me A.B : ‘’Je disais tout à l’heure que les contraintes d’ordre financières ont fait que la liste soit revue à la baisse. Il y a des meilleurs qui ont l’habitude de ramener des médailles d’or qui sont restés. On va compter sur l’ensemble de l’équipe’’.

L’Avenir : Un mot à tous ceux qui aiment le taekwondo

Me A.B : ‘’De continuer à soutenir l’équipe nationale de taekwondo surtout que nous avons de jeunes talents qui ont fait leur entrée. Donc, il faudra les encourager. Au niveau de la Fécot, nous leur offrons des perspectives, on essaie d’ouvrir d’autres horizons pour leur permettre de s’épanouir’’.

(Antoine Bolia)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse