Suspension des vols internationaux à Goma

par -
0 601
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La population s’inscrit en faux contre la décision de la R.V.A.

Quarante-huit heures après la suspension par la direction générale de la Régie des voies aériennes (RVA) de la desserte sur la ville de Goma de la compagnie aérienne Ethiopian Airlines, les tons se sont élevés contre cette mesure jugée farfelue dans le chef de cette régie par la classe tant politique que civile de la ville de Goma.

Le seul point qui semble mettre au terminus toutes les sensibilités est que la mesure de la Régie des voies aériennes (RVA) serait lu de même qu’une politique de la pérennisation de l’enclavement de la ville de Goma voire de l’ensemble de la province du Nord-Kivu en général.

Le gouverneur Julien Paluku s’en est allé mardi contre la décision de la direction générale de RVA à seulement quatre jours du lancement des activités de la compagnie aérienne Ethiopian Airlines soit 48 heures du suspens. Dans une correspondance adressée au patron des aéroports, Julien Paluku   suggère à celui-ci de sursoir sa décision prise unilatéralement de manière injustifiée car les motifs brandis par cette régie ne sont pas fondés.

Depuis Kinshasa où il séjourne après une mission officielle en France dans le cadre de l’Association internationale des Régions francophones, Julien Paluku croit qu’il n’y a pas de raison qui puisse concourir à la suspension des vols de cette compagnie au Nord-Kivu, sa juridiction.

Les raisons invoquées par la RVA ne sont pas fondées car selon le patron du gouvernorat du Nord-Kivu , ‘‘ la piste
d’atterrissage de Goma aurait été fermé à partir du moment où cette infrastructure avait été fermée lors de l’éruption volcanique qui avait engloutie plus des huit cent mètres de la chaussée aéroportuaire
’’

De leur part, les aviateurs de la ville de Goma, opérateurs économiques et le collectif des passagers ont fait la rue mercredi pour pousser la Régie des voies aériennes à revoir sa mesure jugée impopulaire. Ils ont remis un mémorandum au directeur provincial de la RVA après récolte d’au moins 1000 (mille) signatures en lui accordant un ultimatum de 48 heures. Faute de quoi, les manifestations d’intérêt public vont s’intensifier en ville jusqu’à la reprise des vols d’Éthiopian à Goma, a signifié Me Jean Paul Lumbu Lumbu représentant les passagers de la ville dans cette démarche.

 

Ce qui chauffe les esprits….

Pour Me Jean-Paul Lumbu Lumbu, l’attitude de la RVA est inquiétante dans la mesure où elle va à l’encontre de l’intérêt général du peuple. Ce notable de la ville trouve injuste le brandit du patron de l’aéroport du fait que ‘‘ Si l’avion de type Airbus A320 de la Compagnie Africaine d’Aviation CAA qui pèse 79 tonnes sur 2650 mètres atterrit sans problème, comment un avion DHC400 qui ne pèse que 21 tonnes inquiète la RVA? ’’, s’étonne-t-il.

La desserte de cette compagnie à Goma serait une solution contre la dépendance dont souffrent les Nord-Kivutiens au Rwanda voisin.

Lumbu Lumbu y avait déjà trouvé son apaisement. Il retient que depuis longtemps, le Rwanda voisin acquiert d’énormes revenus dans son fisc sur les taxes que payent les Congolais qui, quotidiennement, se rendent dans sa capitale Kigali, pour se faire un vol à l’international. L’homme fonce dans l’économie et rapporte que l’avènement d’Ethiopian Airlines procurerait de l’emploi aux Congolais .

La RVA a donc tout intérêt à mettre de l’eau dans son vin pour l’intérêt du peuple congolais et celui du trésor public congolais. Voila ce à quoi s’apaiseront les esprits des Gomatraciens, a martelé Jean-Paul Lumbu Lumbu.

Le Gouverneur du Nord-Kivu Julien Paluku de son côté compte aller loin avec ce dossier. Il promet de saisir le Président de la République et le Gouvernement Central, singulièrement le Premier ministre pour transmettre les cris de protestation de la population de sa juridiction face à cette disposition de la RVA.

Dans sa décision , la R VA a évoqué les raisons des travaux d’entretien de la piste de l’aéroport international de Goma comme motif du report de la desserte de Goma par les vols de la compagnie Ethiopian Airlines qui, pourtant, utilise un appareil moyen comparativement aux autres compagnies desservant cette partie du pays.

(Pascal Mulegwa/Cp)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse