Sur plus de 4400 cas de rougeole: 78 décès enregistrés depuis l’année 2014 au Katanga

par -
0 694
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans un communiqué parvenu au point de presse hebdomadaire de la Monusco d’hier mercredi 06 mai, il a été fait mention d’une situation de 78 décès enregistrés suite à plus de 4400 cas manifestation de rougeole dans la province du Katanga.

Au total, 30 enfants de moins de 5 ans sont décédés de la rougeole au cours de quatre dernières semaines dans la Zone de santé de Malemba, située dans le territoire de Malemba Nkulu dans la province du Katanga. Ces décès, renseigne la source, ont une moyenne de 395 cas de rougeole par semaine, cependant cette situation demeure inquiétante.

A en croire aux spécialistes, ces décès seraient entre autres dus au retard dans l’acheminement des enfants dans les structures sanitaires et à la distance qui sépare les centres hospitaliers des villages. Par ailleurs, certaines croyances rendent quelques parents réticents à la vaccination contre cette horrible contagion.

En outre, la plupart d’enfants n’ont pas été atteints par les différentes campagnes de vaccination. Sur le terrain, l’Ong internationale, Médecins Sans Frontières (Msf) prend en charge cette pathologie à Malemba Nkulu depuis le début du mois d’avril dernier.

Toujours dans ce contexte de prise en charge de la rougeole dans ce territoire, l’ONG, ADRA dans le cadre de son projet en soins de santé primaires appuie aussi cette zone de santé dans la prise en charge des cas.

Cependant, avec le financement du bureau du Fonds des Nations Unies pour l’enfance(UNICEF) en République démocratique du Congo, les ONG Médecins d’Afrique(MDA) et ALIMA mènent des activités vaccinales intensifiées à Kabongo Dianda et à Kilwa.

Soulignons que, les Médecins Sans Frontières viennent de clôturer la compagne de vaccination dans l’aire de santé de Kitembo ( zone de santé de Kikondja). Du reste, partant du 1er janvier au 26 avril dernier, le kantaga a notifié plus de 4426 cas de rougeole dont on compte 78 décès. Actuellement, cinq zones de santé sont déclarées en épidémie, à savoir Kashobwe, Kikondla, Malemba, Manono et Nyuinzu.s

Vaut mieux prévenir que guérir dit un adage français, les personnes et services compétents dans le domaine de la santé doivent s’investir dans un bref délai, pour essayer de pallier à ce problème qui constitue une menace pour la population du Katanga. La santé n’a pas de prix, dit-on. D’où, estime-t-on, le gouvernement provincial de Katanga doit se mobiliser afin de sauver la vie des Congolais de ce coin, qui ne demandent que d’être assister.

 

(Charlie Muepu/ Stagiaire)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse