Sur les traces des artistes musiciens aguerris

par -
0 408
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le chanteur « B 52 » enregistre le maxi-single « Identité »

« Identité » est le titre phare du maxi-single que le chanteur « B 52 » (photo ci-contre), vient de finaliser dans un studio de la place. Les travaux d’enregistrement se sont déroulés dans de bonnes conditions et l’on n’attend plus que le lancement de ce disque sur le marché qui interviendra au incessamment selon la promesse sûre du producteur entre les mains de qui le master a été déposé.

Chanteur émérite ayant fourbi successivement ses armes au sein de nombreux groupes musicaux de la place notamment dans « Tour Eiffel Esthétique » son propre orchestre, « Star Musica » de Lingwala, « Wenge El Paris » d’Ashisha Marie Paul, « Casa do Canto » de Reddy Amisi, « Big One » de Djuna Mumbafu, etc. Aujourd’hui il évolue en solo et cherche d’abord à asseoir son nom avant d’envisager autre chose. Il pourra, au besoin, mettre sur pied un groupe musical qui l’accompagnera dans ses productions scéniques.

Il n’oublie pas de complimenter tous ceux qui se dépensent de loin ou de près pour lui permettre de soigner son image de marque. Ici, il pense à Papa chef na Matete Mwa bebele nkombo ; Prof José Kola Molakisi ; Mangbetu ; Me Fils le Nkosi tini ki ntoto ; son aîné Hébreux Kodiko,…

On retiendra que ce premier disque de « B 53 » renferme trois chansons : générique « Kikungulu », « Identité » et « l’amour toujours l’amour ». On peut l’atteindre pour des productions et autres rendez-vous, en appelant au (+243) 997262152 ou (+243) 819304840 et son siège est fixé au quartier Malandi n°26/C dans la commune de Matete.

Aux autres qui recherchent la polémique au sein de la grande famille musicale, le chanteur « B 53 » lance ce pamphlet : « Bomba nyonso, tikela ngai litoyi » traduisez : « Prend tout et laisse-moi l’oreille ».

(Kingunza Kikim Afri)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse