Sur invitation de la « Dynamique de référence » Jc Masangu mobilise pour l’enrôlement au Camps Luka

par -
0 373
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Au Camp Luka, un quartier de la commune de Kintambo, l’ex-Gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC) a été invité samedi dernier par la Dynamique référence, pour non seulement recevoir leur adhésion massive, mais aussi parler de l’Union pour le développement du Congo (UDCO), parti dont il est de surcroit Autorité morale, qui a un programme pour encadrer les entrepreneurs, en permettant aux banques d’accorder des crédits à ceux des Congolais qui ont des projets. En plus, l’UDCO fait de l’agriculture la priorité des priorités. Enfin, ce parti politique membre de la Majorité Présidentielle prône l’économie du développement, c’est-à-dire, produire des biens, les transformer localement et les consommer le plus localement possible.

Au Camp Luka, c’est le soleil de plomb qui a accueilli le Cheval Blanc, Jean-Claude Masangu, président de l’UDCO, où il a été reçu par une structure dénommée « Dynamique référence », coordonnée par Liliane Ngoli, et qui regroupe en son sein des associations, églises, plates-formes et personnalités. De plus en plus, l’UDCO se révèle, ces dernières semaines, comme ce parti politique qui enregistre les adhésions massives de ceux qui partagent la même vision que M. « le Franc congolais ».

Premier à prendre la parole, Me Devos Etaya, qui a félicité le président de l’UDCO et son engagement pour un avenir radieux du pays, a été relayé par Me Joice Mukengeshayi, qui a rappelé que la Rd Congo dans sa vision d’un Etat de droit, a consacré dans la constitution le principe de pluralisme politique, permettant à chacun de créer un parti politique, dans le respect des normes. « Il se révèle que l’UDCO est porteuse d’une vision tendant à conduire le pays vers le développement. Voilà qui justifie l’organisation de cette grande manifestation pour permettre à l’UDCO d’expliquer sa vision politique pour une inclusion massive de ses membres, car l’adhésion est libre », dit-il.

Pour Mme Liliane Ngoli, Coordonnatrice de la « Dynamique référence », elle a remercié Jean-Claude Masangu, qui a accepté une fois de plus de répondre à leur invitation. Pendant ce temps où le pays subit une crise et où la Rd Congo est confrontée aux grands enjeux, la « Dynamique référence » a soulevé quelques questionnements d’ordre politique et a trouvé bon de lever certaines options pour une émergence réelle du pays. « En bon conducteur observant avec clairvoyance le tableau de bord et qui de loin observe les orages, nous avons pris la décision de changer le fusil d’épaule », a-t-elle indiquée, avant d’insister sur le fait que la « Dynamique » soutient à 100% le visionnaire, le Franc congolais, le Cheval Blanc, Jc Masangu.

Au regard de tout ce qui a été dit, désormais la « Dynamique » portera les couleurs de l’UDCO et devient de ce fait partie-prenante de cette famille politique. Par ailleurs, elle a promis loyauté au président de l’UDCO et prend l’engagement de respecter le statut, le règlement intérieur, toutes les orientations et le programme d’action du parti. « Nous sommes convaincu que la collaboration sera franche et soutenu dans la mise en œuvre de cette collaboration. Nous souhaitons votre descente dans les différentes bases de la « Dynamique » et même à l’intérieur du pays, car l’UDCO est notre nouvelle famille politique et ce cadre d’émergence que les jeunes de la Rd Congo attendaient depuis longtemps », termine-t-elle.

Enrôlez-vous massivement

Après les chants, saynètes et autres slogans à l’honneur de l’Autorité morale et du parti UDCO, Jean-Claude Masangu  a rendu hommage au Président de la République, avant d’expliquer que son parti politique est membre de la Majorité Présidentielle. Il a indiqué qu’il était là pour exposer des idées du parti qui veut mettre l’intérêt du Congo au-dessus de ceux des individus. Son ambition est de travailler pour le Congo et pour les enfants du Congo. Il n’a pas manqué de dire que ceci implique un respect des biens de l’Etat, qui ne doivent ni être cassés, ni détruits.

Il a insisté sur le mot développement, qui signifie « construire pour un Congo émergent ». Il s’est appesanti sur le paradoxe d’un pays qui a été béni gracieusement par le Créateur, avec un bon sol, des rivières et fleuves, une main d’œuvre qualifiée et abondante, mais dont la population croupit dans la misère. Voilà pourquoi, s’adressant aux jeunes, il leur a dit que l’UDCO se bat pour vous donner un emploi vous permettant de nouer les deux bouts du mois. Un travail qui permettra d’épargner, pour casser cette mauvaise habitude de vivre au taux du jour.

Il a terminé par lancer deux messages. Premièrement, il a demandé aux jeunes, ensemble avec la « Dynamique de référence », pour adhérer au parti et de deux, lors de l’enrôlement, que les jeunes s’enrôlent pour qu’ils soient capables d’élire les candidats de l’UDCO, ceux qui connaissent les vrais problèmes de la population.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse