Sur instruction du Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange

par -
0 869
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Matata Ponyo inspecte le chantier du barrage de Zongo II

Après la célébration des festivités marquant le 55è anniversaire de l’accession de la République Démocratique du Congo à la souveraineté nationale et internationale, sur instruction du chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange, le Premier ministre Matata Ponyo a effectué une visite d’inspection du barrage de Zongo II, dont les travaux sont à l’arrêt depuis le 30 avril 2014.

Le Premier ministre s’est déplacé pour obtenir des informations précises sur le site, puis réconforter ceux qui y travaillent selon la vision du président de la République pour la reprise dans le plus bref délai desdits travaux. Tel est l’objectif de la visite du chef de l’exécutif central sur ce site vital pour le développement socio-économique de la République Démocratique du Congo.

Il faut dire que sa visite est intervenue après la célébration des festivités d’indépendance et le Premier ministre a tenu à cerner la problématique de l’arrêt des travaux sur le site du barrage de Zongo II, pour lequel le président de la République tient au respect du délai contractuel de fin des travaux.

Sur place, le Premier ministre a été accueilli par le ministre de l’Energie, Matadi Nenga, ainsi que la délégation de l’entreprise Synohydro. Cette dernière a la charge de sortir du sol du Kongo central une centrale d’une puissance de 150 MW. Peu après, le Premier ministre a pris part à une réunion importante avec les représentants de cette firme chinoise et au cours de laquelle, il a été confirmé l’arrivée dans les tout prochains jours de 90% des équipements sur le site.

Il s’agit, a-t-on appris, des pièces de turbine et des alternateurs, des transformateurs et tous les équipements du barrage de Zongo II. Au passage, ces partenaires ont également saisi l’occasion pour saluer la volonté du chef de l’Etat pour la concrétisation de ce projet, ainsi que l’accompagnement du Gouvernement de la République Démocratique du Congo aux efforts de la Société nationale d’électricité (Snel).

Zongo II dévoile sa maquette

Après les explications fournies au Premier ministre, vint le moment de dévoiler la maquette du projet. C’est M. Ferdinand Ntibaganira, représentant du maître d’ouvrage sur le site qui a l’insigne honneur de fournir des explications. A l’instar de la centrale hydroélectrique de Nsanga et de Zongo I, celle de Zongo II est aussi aménagée sur la rivière Inkisi et devra à la différence des autres, jeter ses eaux sur le fleuve Congo.

Après les explications fournies, s’en est alors suivie la visite du chantier du barrage où le chef du Gouvernement a été émerveillé par ce mégaprojet du président de la République. Outre le barrage-chantier, il a visité le chantier central où les machinent qui produiront le courant électrique seront installées, ce qui a attiré l’attention des visiteurs, puis l’inspection de l’atelier de fabrication électromécanique où sont entreposés les gros équipements qui attendent leur installation. Cette visite a permis au Premier ministre de confirmer davantage les aspects spécifiques et la pertinence du projet pour le Congo émergent, ce dont le Premier ministre a tari d’éloge au président de la République, grand bâtisseur du Congo émergent.

Avec une chute aménagée de 105 m et un débit d’exploitation de 16,5 mètres cube pour une puissance de 150 MW, les ménages de la ville de Kinshasa, ceux de la province du Kongo central, ainsi que les industries sont sur la liste des bénéficiaires du projet. Sans doute, lorsque le président de la République Joseph Kabila affirme que la RD Congo à l’horizon 2030 sera un pays émergent, il ne prêche pas dans le désert, ça sera une réalité vivante en comptant sur de grands projets tels que celui de Zongo II.

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse