Sur décision de Justin: Bitakwira ARCN se dote des animateurs et structures du parti

par -
0 518
Aux côtés du Président national Justin Bitakwira lors de son speech, le Professeur Giasuma Alfred, Secrétaire politique exécutif pose officiellement. Ph/Pius Romain Rolland
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Depuis la création de son parti politique, à sa sortie officielle le samedi 04 juin 2016, les animateurs dudit parti ont été officiellement nommés sur décision du Président national.Justin Bitakwira, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est parti de trois principes et règles de la nature humaine : la création, l’apogée et le déclin.

De la création, le parti est né officiellement le 30 mai 2016, selon les statuts et règlement intérieur qui régissent l’Alliance pour la République et la Conscience nationale.Parlant de la création de son parti aux ligoteurs, l’honorable député national a indiqué qu’une idée lui est venue de mettre en place un instrument de combat politique, étant donné, qu’après son passage à l’UNC où il était parmi les fondateurs du parti, après son passage à l’UDPS dans les années 80, la phase de la création de son propre parti avec ses collègues est terminée en ce que ARCN est légalement agréé et fonctionne désormais dans le respect de la loi de la République.

Vient ensuite l’apogée du parti. L’Alliance pour la République et la Conscience Nationale doit conquérir le pouvoir, et tout militant doit être ambitieux, être utile au parti, pour qu’enfin ARCN ait des dirigeants dans ce pays, en vue d’émettre son projet de société. « La population de Kinshasa est estimée entre 12 et 15 millions d’habitants, presque le 15ième de la population du Gabon, et que la commune de Kimbanseke à elle seule dispose de 3millions d’habitants. Kinshasa est trop vaste pour un seul gouverneur, et lorsque l’Alliance pour la République et la Conscience Nationale aura conquis le pouvoir, nous allons diviser la Ville de Kinshasa en  quatre provinces et chacune d’elle aura un gouverneur pour une gestion efficiente et rationnelle de l’administration »,a-t-il dévoilé en substance son projet de société.

Pour l’élu d’Uvira, en effet,ARCN doit rejeter tout ce qui est négatif des autres partis et copier ce qui est positif. « Nous allons copier le bon côté des Présidents de notre République comme Kasavubu, Mobutu, M’Zée Laurent Désiré Kabila et Joseph Kabila, et du Premier Ministre Patrice Emery Lumumba. Tout ce qui est négatif de nos dirigeants et des partis politiques ARCN, va les rejeter en bloc puisque notre parti doit être un modèle de gestion»,a-t-il poursuivi pour dire qu’il s’est inspiré du directoire de l’UDPS composé en son temps de quatre zones linguistiques du pays. « Swahili, Luba, Kongo et Ngala », aujourd’hui, le parti fait le contraire.

Donc, avant que l’ARCN ne connaisse le déclin, le parti doit d’abord conquérir le pouvoir, l’exercer etfonctionner au-delà de la personne de Justin Bitakwira, après plusieurs générations, pour prétendre à son déclin. Ceci dit, l’on ne doit pas s’en féliciter d’une opposition de plus de 30 ans ou plus, se frotter les mains d’un bilan positif du combat politique. Pour l’élu d’Uvira dans le Sud Kivu, ARCN ne doit pas rester dans l’opposition pour toujours. D’où, son appel pathétique aux ligoteurs « Ne venez pas souiller la chaise sur laquelle vous êtes assis, si vous n’avez pas d’ambitions politiques »,a-t-il insisté

Les nominés et les structures d’animation

Trois décisions ont été signées, nommant les animateurs devant gérer ARCN au quotidien. Se référant à la loi n°04/002 du 15 mars 2004 portant organisation et fonctionnement des partis politiques, conformément aux statuts et règlement intérieur du parti, l’article 1 nomme le collège des fondateurs. Est président, le président nationaldu parti ; vice-président Kongi Edo ; rapporteur LokanguEddison et rapporteur Adjoint Mangole Maguy.

S’agissant du Conseil national, il est chapeauté par le Président ShabaniSumaïli. Ainsi, le Secrétariat politique exécutif est chapeauté par le Professeur Giasuma Alfred ; 1erSecrétaire politique exécutif adjoint Martin Kayembe ; 2ièmeSecrétaire politique exécutif adjointLieke Nathalie, 3ièmeSecrétaire politique exécutif adjoint Danilo Kifara ; Rapporteur Général Shungu Erick ; Chargé de la logistique et intendance BagumaDanani et Chargé des relations publiques et protocole Khaya Patrice.

La ligue des jeunes a été gratifiée de Monsieur KalalaBukasa Yves, secondé de Jean Jacques Kiangala et Raymond Kalonda. Par ailleurs, le centre d’études politiques du parti est coordonné par Crispin Ntumba Kabeya ; et l’institut de formation du parti coordonné par le Professeur NzenzaMpangu Miche avec son premier coordonnateur adjoint MuyiaSimisi et les animateurs des manifestations, sous la coordonnation par Roger Kafunda.

La deuxième décision nomme les membres du cabinet du Président national de l’ARCN, en ce que M. Patrice BakendaIlomba est nommé Directeur de Cabinet, son adjoint est M. Oscar ShetondeMihigo, l’Inspecteur Général et chargé de missions M. ZelenceIdamboLupau. Cependant, M. KifaraKapendaKyky est nommé conseiller Politique et M. Jean BukeleMayang est nommé conseiller juridique; Mme Sarah Djaseko est nommée Assistante et caissière puis M. Hugues PatupuLoko est l’infographe et opérateur de saisie de l’ARCN.

Enfin, la 3ième décision nomme M. Blaise Esengo, Trésorier Général ; Messieurs José Ndeka et Jean Paul Luyela sont nommés respectivement Secrétaire politique Fédéral Lukunga et secrétaire politique fédéral Funa. La coordination Adjointe de la Cellule de communication est assurée par François MwabaliKalema, et enfin le Chef du Département  chargé de mobilisation et sensibilisation KingiritiYe-Bayungule.

Toutefois, les postes sont vacants qui attendent d’autres nominations sur décision du président national. Le président national Justin Bitakwira a  saisi cette opportunité pour encourager les ambitieux au sein de l’ARCN à se manifester.

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse