Super coupe d’Afrique: Le TP Mazembe trop puissant contre Etoile Sportif de Sahel

par -
0 663
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

En l’espace de 13 jours après la consécration des Léopards championne du CHAN/Rwanda 2016, la République Démocratique du Congo est à nouveau sur la toile de l’Afrique avec le sacre du Tout Puissant Mazembe samedi 20 février 2016 en soulevant pour la 3ième fois, la Super coupe d’Afrique devant l’Etoile Sportive de Sahel. Le club tunisien qui a remporté la Coupe de la confédération devant Al Ahly national d’Egypte a perdu sur la marque de 2-1 face aux corbeaux de Lubumbashi.

C’est le premier vice-président de la CAF, Sekoutou Papel qui a remis le 3ème trophée de la Super Coupe au capitaine du Tout Puissant Mazembe, Joël Kimwaki. Ce dernier l’a soulevé à la finale face à l’USMA d’Alger. Comme une évidence après le triomphe en champion’s League, le Tout Puissant Mazembe trop puissant pour l’Etoile du Sahel. Ainsi, depuis 2009, le club congolais a pris l’hégémonie sur les clubs du Maghreb.

C’est au stade TP Mazembe de Kamalondo, à Lubumbashi (Haut Katanga) que le match s’est joué et les Corbeaux lushois ont ouvert le score à la 20ème minute, par Daniel Adjei d’une tête imparable.

Très remuant, le milieu de terrain ghanéen va même signer son doublet peu avant la pause d’une volée acrobatique qui laisse sans réaction le portier tunisien. Nous jouons déjà la 44e minute de jeu.

Mais ce but ne va pas assommer pour autant les joueurs de Faounzi Benzarti. Msakni va remettre son club dans le sens de la marche avec la réduction du score dans le temps additionnel de la première période (45e+2).

En seconde période, Joël Kimwaki et ses coéquipiers vont conserver leur avance malgré les tentatives de l’ESS d’égaliser.

C’est le troisième trophée dans l’épreuve remporté par Mazembe après 2010 et 2011. Le premier devant le stade Malien à l’issue de la rencontre, les Corbeaux l’ont emporté sur la marque de 2-0, buts marqués par Sunzu Stopira et Given Singuluma, et le second trophée en 2011 devant FUS de Rabat du Maroc aux termes d’un match nul de 0-0 mais aux tirs au but, les Lushois avaient soulevé la coupe.

La Super coupe de la Caf se joue entre le champion de la champion’s League (TP Mazembe) et le vainqueur de la Coupe de la Confédération (Etoile du Sahel). L’histoire renseigne qu’en 23 confrontations entre les tenants du titre de la champion’s League et le vainqueurs de la coupe de la confédération, 3 vainqueurs de la confédération l’ont emporté sur les Champions de la League. Et le Tout Puissant Mazembe a respecté la tradition d’un super champion devant l’Etoile Sportive du Sahel. Une tête canon puis un ciseau pied droit de haute voltige. En deux gestes exceptionnels, Daniel Adjei a fait tomber du ciel une Etoile tunisienne plutôt brillante. Et une manchette de Sylvain Gbohouo privant les visiteurs d’une égalisation a parachevé le succès d’un TP Mazembe solide, tranchant sur des contres fulgurants. Ces images parlent d’elles-mêmes. Tandis qu’après la rencontre, le coach du Tout Puissant Mazembe, Hubert Velud se dit heureux de ce trophée continental qu’il a remporté. «Je suis très heureux de gagner un titre continental. C’est une grande chose. Tout titre est difficile à gagner. L’Etoile du Sahel a un très bon niveau», a reconnu Hubert Velud.

Il estime que son équipe a eu peu de temps pour se préparer mais promet un bon départ avec ce titre. «On a eu peu de temps de préparation et je crois que c’est un bon point de départ. Ce titre est un pied d’appui excellent pour commencer une nouvelle aventure», a ajouté le coach du TP Mazembe.

Deux buts de Daniel Adjei donnent la victoire méritée aux Corbeaux face à une valeureuse équipe tunisienne. C’est la 3e Super Coupe du TP Mazembe de Moïse Katumbi.

VELUD s’adapte à la situation

« Je dirai aujourd’hui que je n’ai pas encore pu imposer ma méthode. Néanmoins, le fait d’avoir disputé beaucoup de matches de championnat et d’avoir pu observer les internationaux au CHAN, ça m’a permis d’avoir une vraie connaissance de tous les joueurs. Par rapport à ça, j’ai fait des choix parfois difficile pour cette Super Coupe en tenant compte de la forme du moment et aussi du talent des certains pour composer l’équipe. »

Les Corbeaux ont les automatismes et du talent

« Je n’ai pas encore fait une préparation classique mais je m’adapte avec la rentrée tardive des internationaux congolais qui ont gagné le CHAN, c’est logique. Il n’y a pas d’excuses à trouver ce samedi. Ce sera le baptême de feu d’Hubert VELUD bien sûr, j’ai un groupe qui a un certain vécu et des automatismes. »

Se concentrer sur ses forces

« Je connais bien l’Etoile du Sahel que j’ai observé aussi. Nul n’ignore que j’ai entraîné 4 ans en Algérie. C’est une très grande équipe, deux meilleures équipes vont s’affronter, le niveau du match sera très élevé. On joue chez nous, il est vrai que l’Etoile du Sahel a ses forces mais pour notre part on va penser plus à nos capacités de jeu même si on sera obligé à s’adapter à ce qu’on trouvera en face. Ma vision de choses pour cette Super Coupe, mon équipe doit s’imposer au lieu de tenir compte des forces de l’adversaire. Notre adversaire ne sera pas complexé comme mes joueurs. Ça va être passionnant ce match avec beaucoup d’incertitudes de deux côtés. C’est sur un petit détail que le résultat va basculer, on a travaillé sur tout cela pour ne pas se faire surprendre et battre l’Etoile du Sahel. Malgré le retard après la reprise au mois au janvier, le TP Mazembe doit s’imposer. Je ne suis pas venu tout changer, je suis là pour apporter ma pierre. »

Robert Kidiaba titulaire ?

« Robert Kidiaba est avec moi dans le staff technique, il a comme charge la préparation des gardiens bien qu’il continue à se préparer aussi physiquement et mentalement parce qu’il fait partie de trois gardiens affiliés à la CAF et à la Linafoot. Il gère très bien la situation en étant membre du staff technique et joueur. J’ai discuté avec lui et avec les dirigeants par rapport à son statut, Robert est un monument au TPM. Pour sa situation, il la vit très bien et peut-être demain il sera tout simplement numéro 2».

(Sélection de Pius Romain Rolland)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse