Suite aux tueries entre Hema et Lendu: E. Ramazani Shadary à l’écoute des fils et filles de l’Ituri

par -
0 218
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Comme annoncé par le Journal L’Avenir, le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary séjourne en Ituri, pour tenter de trouver les voies et moyens pour mettre un terme à cette situation qui risque  d’impacter négativement sur le calendrier électoral si rien n’est fait. Ceci, d’autant plus qu’il  revient  au Gouvernement de la République de stopper net ce foyer de tension qui, s’il est négligé, pourrait s’étendre et prendre de l’expansion et une extension spatiale à même de compromettre aussi bien la paix chèrement acquise que le processus électoral dont le calendrier est désormais connu. Il faut donc, pour éteindre ce brasier, l’implication urgente des autorités politico-administratives tant nationales que locales.

C’est hier mardi qu’il a effectivement débuté les consultations de différentes couches sociales de la Province de l’ituri, dans l’objectif de dégager des pistes de solution à la tension qui a prévalu il y a quelques semaines dans le territoire de Djugu, où des attaques attribuées à des groupes non autrement identifiés jusqu’ici ont  causé mort d’hommes de part et d’autre, incendies et pillages. Selon la dépêche à notre disposition, les rencontres devraient se poursuivre dans la journée.

Mais à cette étape de la démarche du Vice-Premier Ministre et Ministre de l’intérieur, les groupes reçus sont unanimes: « Il n’est pas encore question de parler d’un conflit  entre les communautés Lendu et Hema. Les faits ne l’attestent pas  encore de manière solide”. Le Vice-Premier Ministre qui a rendu visite aux évêques de Bunia et Mahagi ce mardi matin à l’évêché de Bunia sur cette situation, avant de recevoir les Députés nationaux et Provinciaux, a réitéré la volonté du Président de la République et du gouvernement de mettre  rapidement fin à cette situation avec le concours de tous. Son agenda prévoyait hier dans les après-midi, les audiences aux délégués des communautés Lendu et Hema, la société civile, les partis politiques, la presse locale et autres notables ituriens.

Tout le monde veut la paix, la justice pour les auteurs de récents malheureux événements et l’assistance aux déplacés internes et externes estimés à plusieurs centaines. C’est ce qui transparait de ces consultations.

Soulignons par ailleurs que certains sites ont clôturé la formation des Administrateurs et leurs adjoints, ainsi que les Maires et leurs adjoints. Au site de Mbuji-Mayi, la cérémonie a été présidée par le vice-ministre de l’Intérieur, Basile Olongo, en présence du Gouverneur Alphonse Ngoyi Kasanji. Des brevets de participation, des drapeaux et effigies du chef de l’Etat ont été remis aux participants.

Pour rappel, cette formation lancée officiellement à partir de Buta dans le Bas Uélé s’est déroulée simultanément sur six autres sites hormis Buta. Il s’agit du site de Bukavu (1) qui regroupe les provinces du grand Kivu et Maniema,  le site de Kamina (2) qui regroupe les provinces de l’ex-Grand Katanga démembrés, le site de Mbuji-Mayi qui regroupe les provinces de l’ex-Grand Kasaï (3), le site d’Inongo qui regroupe les provinces de l’ex-Grand Bandundu (4), le site de Mbandaka (5), qui regroupe les provinces de la Mongala et la Tshikapa et le site de Gemena qui regroupe les provinces du Sud et du Nord Ubangi (6).

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse