Suite aux révélations de la Corée du Sud: La CENI condamne une campagne d’intoxication sur la machine à voter

par -
0 353
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La Corée du Sud a officiellement mis en garde mardi contre l’utilisation des “machines à voter” fabriquées par une firme coréenne, redoutant des conséquences négatives sur les élections du 23 décembre en République démocratique du Congo censées organiser le départ du président Joseph Kabila.

Séoul estime que l’utilisation de ces machines “pourrait donner au gouvernement congolais un prétexte pour des résultats indésirables liés aux élections, notamment le retard additionnel de la tenue des élections, et aussi le danger de devenir une cible des critiques”, écrit l’ambassade coréenne à Kinshasa soulignant exprimer la “position officielle du gouvernement” de Corée du Sud dans un courriel envoyé à l’AFP mardi.

“La communauté internationale est préoccupée du fait que le gouvernement congolais puisse une fois de plus retarder l’élection ou mettre en danger la tenue pacifique et ordonnée de l’élection. Le gouvernement coréen partage ces préoccupations”, selon ce document publié à la suite d’un article de l’hebdomadaire Jeune Afrique.

Interrogé à ce sujet, la CENI, à travers, Jean-Baptiste Itipo, explique que l’acquisition des matériels électoraux relève de sa seule compétence, conformément à l’article 211 de la constitution de la Rdc qui stipule que la CENI est chargée de l’organisation du processus électoral, des opérations de vote, du dépouillement du référendum. A cet effet, la CENI rappelle qu’en 2006, 2011 et pour les prochains scrutins, les choix des fournisseurs n’ont aucunement été influencés par des décisions politiques d’Etat à Etat.

D’ailleurs, le Rapporteur a eu à souligner que le contrat signé entre la CENI et l’entreprise sud coréenne n’avait rien à voir avec le gouvernement sud coréen. C’est un contrat signé entre la CENI en toute indépendante avec une entreprise sus coréenne et non un contrat d’Etat à Etat. Toute prise de position diplomatique d’un quelconque Etat sur le contrat signé entre la CENI et une entreprise étrangère, ne peut influer sur les décisions de la CENI. Ainsi, la CENI insiste que l’utilisation de la machine à voter est le seul moyen permettant aujourd’hui au peuple congolais de réduire le coût des élections et de tenir les scrutins combinés à la date du 23 décembre 2018. Donc, toute information contraire relève d’une pire intoxication.

A ce jour, insiste M. Itipo, n’a jamais saisi la CENI d’une inquiétude quelconque, par conséquent, al CENI poursuit sa campagne de sensibilisation à travers la CENI sur comment voter avec la machine à voter. Par rapport à la sensibilisation de la machine à voter, Jean-Baptiste Itipo indique que la  semaine dernière, tous les Secrétaires exécutifs étaient en formation à Kinshasa, chacun avec trois autres collègues. La formation ayant pris fin, il y a en qui sont déjà rentrés en province : Mai Ndombe, Kwilu, Kawngo, Kongo Central, Equateur, Kasaï –Oriental « Nous sensibilisons sur le calendrier électoral, la loi électoral, mais aussi sur comment voter », dit-il.

Soulignons que la Commission électorale nationale indépendante (Céni) a commencé depuis janvier à importer en RDC des “machines à voter” fabriquée par la société sud-coréenne Miru-Systems, qui n’a pas de bureau ou de représentation en RDC. En 2017, des dirigeants de la Céni ont effectué plusieurs déplacements en Corée du Sud pour finaliser ce marché.

La Céni estime que ces “machines à voter” permettent de “réduire le temps de vote et la période d’attente de l’annonce des résultats, la fraude électorale sinon sa suppression, ainsi que le coût global des élections”.

La machine à voter se présente sous la forme d’un écran tactile. Pour chacune des trois élections (présidentielle, législatives et provinciales), la photo des candidats apparaît sur l’écran. L’électeur choisit son candidat président, député national et député provincial. A la fin de l’opération, la machine imprime les trois noms choisis au dos du bulletin de vote que l’électeur va plier et glisser dans l’urne. A la clôture des votes, la machine affiche les résultats (nombre d’inscrits, de votants, taux de participation, nombre de voix par candidats).

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse