Suite aux carnages répétitifs perpétrés par les ADF

par -
0 480
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Julien Paluku annonce la délocalisation  du commandement des opérations Sukola1

Le gouverneur du Nord-Kivu a annoncé hier dimanche dans la localité d’Eringeti, la délocalisation des opérations Sukola1 qui  visent l’éradication des rebelles ougandais de l’ADF accusés de massacres de plus de 650 en moins de deux ans dans le territoire de Beni.

« Nous avons jugé que trop c’est trop, raison pour laquelle le chef de l’Etat par le biais du haut commandement général des Fardc a décidé de la délocalisation du commandement des opérations Sukola 1 de Beni ville vers la localité d’Eringeti »,  a laissé entendre Julien Paluku, aux populations de la localité d’Eringeti, 60 kilomètres nord-est de la ville de Beni.

Selon Julien Paluku,  en référence à la plus haute hiérarchie des forces armées de la RDC  (Fardc), cette mesure vise principalement à rapprocher le commandement des zones  opérationnelles les plus visitées par les rebelles ADF.

Dans le village de Tingwe à la frontière avec la nouvelle province de l’Ituri où mardi dernier les présumés rebelles ADF ont massacrés 5 personnes, Julien Paluku en séjour de travail dans la région de Beni, accompagné par les membres du Comité provincial de sécurité, a exhorté les populations à la confiance envers l’armée malgré les multiples exactions dont elles sont victimes depuis près de deux ans dans la région.

Pour lui, les opérations militaires qui vont s’intensifier avec la nouvelle localisation du commandement  de l’armée dans la région nécessitent un accompagnement des populations civiles par sa franche collaboration avec le commandement des opérations afin de s’assurer de l’éradication des assaillants ADF.

Le territoire de Beni, jadis connu  pour sa productivité économique, est terni depuis octobre 2014 par des massacres des civils  par des présumés ADF tuant à la machette et autres armes blanches.

Laissant terres fertiles et maisons, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont fuit  plusieurs localités  fuyant les exactions des rebelles ADF vers les grandes agglomérations du territoire de Beni et celles de la nouvelle province de l’Ituri où ils sont logées dans des familles d’accueil. « La région ne possédant aucun camp de déplacés malgré la nécessité  exprimée auprès des organisations non gouvernementales principalement les agences du système des Nations Unies »,  selon la société civile.

(Pascal Mulegwa/ Depuis Eringeti)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse