Suite aux allégations d’abus sexuels

par -
0 591
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Kobler sensibilise à Kisangani, Bunia, Beni, Kamango, Bukavu, Mutarule et Goma

Suite aux allégations d’abus sexuels portées contre des Casques bleus  en République Centrafricaine, Martin Kobler, le Représentant du Secrétaire général en RDC, a effectué une tournée de sensibilisation et d’information du personnel civil et militaire de la MONUSCO, qui l’a mené tour à tour à Kisangani, Bunia, Béni, Kamango, Bukavu, Mutarule et Goma…

Lors de cette tournée entamée le samedi 22 août 2015, Martin Kobler était  accompagné du commandant de la Force de la MONUSCO, le Général Carlos Dos Santos Cruz, du chef de la police MONUSCO, le général Pascal Champion, et de son directeur de cabinet, Ian Sinclair. Il  a réaffirmé avec force, la mise en œuvre rigoureuse de la politique de tolérance zéro, conformément aux instructions du Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki Moon.

Au cours de ses différents entretiens avec le personnel de la MONUSCO, Martin Kobler a rappelé les règles en vigueur au sein de l’organisation, et a convié le personnel à plus de responsabilité, pour préserver l’image des Nations Unies, mais aussi pour renforcer la confiance des populations civiles qu’ils sont censés protéger, conformément à leur mandat.  Il a en outre eu des échanges fructueux avec le personnel, et a pris en compte leurs préoccupations respectives. Tout en leur assurant de son soutien constant, il a toutefois martelé, sa détermination à mettre en œuvre le concept de zéro tolérance – zéro complaisance – zéro impunité…

Au sujet du viol en Centrafrique, le ministre de la Défense nationale qui y a effectué une visite a indiqué avoir amené un élément de la Police nationale congolaise soupçonné d’avoir violé une fille mineure d’âge. Il a banalisé le fait, dénonçant en passant la façon dont l’information a été relayée, dans le but de faire mal à la Rd Congo. La Rd Congo qui hier et aujourd’hui continue à être assistée, s’est résolue de participer à cet effort de la communauté internationale, en assistant certains pays en guerre, dont la République centrafricaine. Des témoignages reçus de Bangui, il s’avère que contrairement à d’autres troupes, celles de la Rd Congo se comportent avec professionnalisme et sont appréciées de tout le monde.

Mamadou Diallo en visite à l’Est du pays

Pour sa part, le Coordonnateur de l’action humanitaire en République Démocratique du Congo, M. Mamadou Diallo, est depuis le mardi en visite dans l’Est du pays. Une visite de prise de contact après la prise de ses fonctions, mais aussi visite de travail.  A Goma, M. Diallo a rencontré la communauté humanitaire du Nord-Kivu pour évoquer les enjeux de la crise humanitaire dans cette province.

Les humanitaires ont exprimé leurs inquiétudes concernant la montée de la violence et la baisse des financements pour répondre aux besoins des milliers de personnes vulnérables. Le Programme alimentaire mondial par exemple est actuellement à la recherche de 20 millions de dollars américains d’ici septembre pour la poursuite de ses interventions.  De façon globale, le financement humanitaire en RDC souffre de la multiplication des crises humanitaires dans le monde.

A ce jour, le financement du Plan d’action humanitaire pour la RDC – estimé à 692 millions de dollars américains – n’a reçu des contributions que de l’ordre de 44% des attentes.  Depuis hier soir, le Coordonnateur de l’action humanitaire séjourne dans le Territoire de Beni où il visite aujourd’hui plusieurs localités avant de rencontrer demain jeudi à Beni la communauté humanitaire locale.  A son arrivée hier à Goma, M. Mamadou Diallo s’est entretenu avec les autorités provinciales sur les préoccupations humanitaires.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse