Suite au report des élections au 30 décembre 2018: Les appels au calme se multiplient

Après l’incendie qu’elle a subi dans l’un de ses entrepôts situé sur l’avenue du Haut Commandement dans la commune de la Gombe, et compte tenu de la nécessité d’avoir des bulletins de vote appropriés aux machines à voter récupérés dans le stock des provinces, la CENI a annoncé le report des élections présidentielle, législatives nationales et provinciales au 30 décembre 2018. Cette raison étant essentiellement d’ordre technique, les parties prenantes n’ont pas trouvé d’inconvénients à consentir ce bref report. Même au niveau de la Communauté internationale, tout le monde est d’accord avec cette petite prorogation, qui est de nature à vider tous les arguments de la Centrale électorale.

Le premier appel au calme est des 15 membres du Conseil de sécurité de l’ONU, qui ont pris acte de la décision de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de reporter au 30 décembre les élections présidentielle, législatives et provinciales en République démocratique du Congo, initialement prévues pour le 23 du même mois.

Ils  ont réaffirmé, à l’occasion, leur attachement à la souveraineté, l’indépendance et l’intégrité territoriale de la République Démocratique du Congo. Et ce, avant d’exprimer l’espoir que cette extension permette de créer les conditions favorables à ce que les électeurs congolais puissent s’exprimer en toute liberté, le 30 décembre. Ils ont appelé à un dialogue continu et à la transparence, avec tous les acteurs politiques pendant cette période, pour maintenir la confiance mutuelle jusqu’à la tenue des élections.

Voilà pourquoi ils appellent tous les acteurs à s’engager de manière pacifique et constructive dans le processus électoral, afin de garantir des élections transparentes, crédibles et apaisées, conduisant à un transfert du pouvoir en conformité avec la Constitution congolaise et l’Accord du 31 décembre 2016. Les membres du Conseil de sécurité ont adressé leurs condoléances aux familles des victimes, parmi lesquelles on compte des pilotes russes de l’accident d’un avion affrété par la CENI pendant des opérations des préparations électorales. Ils ont exprimé leur soutien aux efforts de la CENI pour s’assurer que tous les préparatifs logistiques des élections soient achevés au jour de l’élection et ont rappelé la disponibilité de la MONUSCO à apporter son appui si la demande était exprimée.

Les missions d’observations s’y mêlent

De leur côté, les chefs des missions d’observation électorale de la SADC, de l’Union africaine, de la Communauté économique des Etats de l’Afrique Centrale, du Forum parlementaire de la CIRGL et de la Conférence internationale de la région des Grands Lacs, du Forum des Commissions électorales des pays de la SADC, ont pris acte de la décision de la CENI du 20 décembre 2018, reportant les élections présidentielle, législatives nationales et provinciales au 30 décembre 2018.

Dans cette déclaration qu’ils sont signée le weekend dernier à Kinshasa, ils prennent également acte de l’engagement de la CENI à organiser des élections apaisées et crédibles et exhortent tous les parties prenantes y compris les partis politiques à soutenir la CENI, en vue de l’aboutissement heureux et intègre du processus électoral. Ils n’ont pas manqué d’exhorter tous les responsables politiques et les autres parties prenantes à promouvoir un environnement propice à la tenue d’élections démocratiques.

Toute en réaffirmant leur solidarité avec le peuple congolais durant ce processus électoral, ils encouragent toutes les parties prenantes à soumettre leurs requêtes et à formuler des recours, conformément aux voies légales établies. Soulignons que si les appels au calme se sont multipliées ces derniers temps, c’est au regard des réactions en sens divers, suscitées par la décision de la CENI de reporter les élections à une semaine. Certains nourrissaient l’ambition de semer des troubles, pour exiger obstinément l’organisation des élections le 23 décembre. La Providence, par dame la pluie interposée tout l’avant-midi d’hier dimanche, a su régler les choses de sa façon.

JMNK

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse