Suite au manque de compromis à la CENCO: La ville de Mbuji-Mayi quadrillée par les agents de l’ordre

par -
0 300
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Pendant que les évêques de la CENCO déclaraient la fin de leur médiation sans compromis au Centre Interdiocésain de Kinshasa, à Mbuji-Mayi, les coups de feu ont retenti de partout en signe d’avertissement à tout celui qui oserait se comporter en combattant du régime en place pour l’alternance politique. Les crépitements de bales ont commencé à 23h40 jusqu’à 4 heures du matin.

Signalons que les habitants de la ville diamantifère se sont réveillés dans une panique extrême, ne sachant pas au juste le pourquoi de tous ces coups de bales. Selon les analystes politiques, c’était la démonstration de la force que le gouvernement avait prévue pour empêcher toute interprétation et contradiction de ce qui s’est passé au Centre Interdiocésain à Kinshasa.

Signalons également que la journée d’hier mardi 28 mars 2017 est beaucoup plus agitée. Les magasins et les boutiques n’ont pas ouverts les portes, même les motos taxi qui ont essayé de fonctionner le matin ont séché après un moment. L’après-midi est encore mouvementé par des arrestations et des interpellations.

 (Gédéon Tshiamala/Mbuji-Mayi)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse