Suite à l’insécurité: Vers le report de l’enrôlement dans les provinces du Kasaï et Kasaï Central

par -
0 336
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Jeudi 20 avril  2017 au Kempinski Fleuve Congo Hôtel de Kinshasa, une  importante rencontre sur l’évolution du processus électoral de la Rdc s’est tenue entre la délégation de la Troïka ministérielle de la SADC et la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) représentée au plus haut niveau par son  Président  Corneille Nangaa, qu’accompagnaient le Vice président Norbert Basengezi, le Rapporteur Jean-Pierre Kalamba et le Secrétaire Exécutif National de la CENI, Me Ronsard Malonda.

Au cours de ces échanges qui ont pratiquement duré  près d’une heure et demie, l’Ambassadeur Docteur Augustine Mahagi, ministre des Affaires étrangères de la Tanzanie qui conduisait la délégation de la SADC a été suffisamment renseigné sur les avancées notables enregistrées au travers des opérations d’identification et enrôlement des électeurs exécutées sur le terrain  par les cadres et  agents  électoraux  de la CENI qui ont comme dénominateur commun l’expertise. Des données techniquement bien pensées qui ont suscité les encouragements de ces ministres de la SADC.

Le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante Corneille Nangaa a donc brossé à l’intention de la Troïka de la SADC l’état des lieux du Processus électoral avec ses forces et ses nombreux défis surtout ceux liés à sa  sécurisation. Question sur laquelle d’ailleurs des actions concertées entre le Gouvernement de la République et la Centrale électorale sont en étude en vue des solutions idoines, sans omettre la consultation des acteurs politiques et d’autres partenaires associés à ces efforts.

Pour l’heure, a précisé le Président de la CENI au sortir de cette séance de travail, l’instabilité qui règne dans les provinces du Kasaï et du Kasaï Central met la CENI dans des disposisitions inconfortables ne favorisant  pratiquement pas  la faisabilité de l’opération de la révision du fichier électoral dans cette partie du territoire national. La CENI, a poursuivi Corneille Nangaa, regrette la disparition de son Chef d’Antenne de Dekese,  séquestré puis décapité.

Le Président de la CENI a évoqué également la réticence de l’institution chargée d’organiser les élections en Rdc  d’exposer agents opérationnels et matériels électoraux. A Luebo, les Kits électoraux destinés à l’enrôlement des électeurs ont été détruits, vandalisés et des infrastructures les contenant carrément incendiées. Sachant que ces matériels fabriqués en France sont dédiés à des entités bien déterminées et ont été acquis par le Gouvernement de la République grâce aux efforts des contribuables congolais. L’insécurité qui règne dans cette partie du pays ne permet pas dans les conditions actuelles de permettre à la CENI de procéder à la collecte des données des électeurs.

La cascade de formation en faveur des agents opérationnels qui est en train de tendre progressivement vers la fin et les préparatifs du lancement incessamment de la révision du fichier électoral dans les provinces restantes du pays qui courent a constitué également un sujet qui a fait l’objet des échanges entre les deux parties.  Pour rappel, la délégation de la SADC séjourne à Kinshasa dans le cadre du suivi de la situation politique en RDC, marquée par la mise en œuvre de l’accord du 31 décembre.

(JMNK/Ceni)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse