Suite à l’accumulation des immondices: Matata Ponyo sur terrain à travers la ville province de Kinshasa

par -
0 943
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Gouvernement central se lance désormais dans le contrôle des sites où sont entreposées notamment les poubelles publiques pour l’assainissement de la ville province de Kinshasa. Voilà qui justifie la descente sur terrain hier lundi 23 novembre du Premier ministre pour se rendre compte de la réalité sur terrain. Dans la commune de Barumbu, premier site à être visité par le Chef du Gouvernement Matata Ponyo, il a reçu des explications des agents d’assainissement public sur le fonctionnement de leurs différents groupes, après le départ du Programme d’assainissement urbain (PAU), un projet financé par l’Union européenne.

Pendant deux semaines, les engins destinés à l’évacuation des déchets avaient suspendu leur ronde dans différents sites. D’où l’abondance de ces tas d’ordures qui exposent la population à diverses maladies. Il sied de souligner que c’est depuis le weekend dernier que les travaux d’évacuation ont repris sur instruction du Gouvernement central et cela, à la satisfaction de la population environnante.  Même explication à Ndolo où de part et d’autre de cette clôture qui longe l’aérodrome de Ndolo, on peut facilement observer des tas d’immondices.

A la Place Triangle dans la commune de Lemba, au croisement de l’avenue By Pass et l’avenue des Cliniques, la circulation est impossible pour les usagers de la route. Matata Ponyo a également visité la Place Trafic en face de l’Université de Kinshasa où l’érosion s’est créée après la dernière pluie qui a causé d’énormes dégâts matériels. Des solutions doivent être trouvées pour que l’Université de Kinshasa ne soit pas endommagée.

A la Place Ecclésiale, les ouvriers ont rassuré Matata Ponyo que malgré la diminution de l’effectif après le départ de l’Union européenne, les travaux se poursuivent. En face du Stade des Martyrs, le Chef de l’exécutif national a fait le même constat. Il exhorte les responsables à œuvrer d’une manière responsable.  Matata Ponyo rassure qu’un quartier général sera bientôt installé à la Primature pour prêter main forte à toutes ces opérations qui ne doivent pas ternir l’image de marque de la ville de Kinshasa.

En réalité, la population pense que le Gouvernement central a pris beaucoup de temps pour réagir, d’autant plus que les immondices peuvent causer autant de maladies à la pauvre population kinoise. Car cette situation pollue l’environnement et peut aussi causer des maladies telles que l’amibiase. En plus, plusieurs services étatiques sont là pour s’occuper de certaines tâches, à condition qu’on les responsabilise et qu’on leur donne assez de moyens. Qu’à cela ne tienne, le Premier ministre qui a décidé de créer un quartier général, sait pourquoi il a fait ainsi.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse