Sud-Kivu: Nyamugabo publie son gouvernement, une polémique s’en suit

par -
0 186
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le tout nouveau gouverneur de la province du Sud-Kivu, Claude Nyamugabo Bazibuhe a rendu public son gouvernement composé de dix ministres provinciaux. Malheureusement, après la publication de son équipe gouvernementale, le successeur de Marcellin Cishambo a subi des ennuis venant de certains chefs de partis politiques de la Majorité Présidentielle. Sur les réseaux sociaux, c’est M. Jean-Marie Bulambo Kilosho, Autorité morale du PANADER, et M. Bahati Lukwebo Modeste, de l’AFDC, qui ont fait savoir au gouverneur Nyamugabo leurs mécontentements. Le premier se dit même prêt à quitter la MP, tandis que le second déplore seulement le non-respect de l’accord convenu avec le Gouverneur et son parti.

Le nouveau gouverneur de la province du Sud-Kivu, Maitre Claude Nyamugabo Bazibuhe, a rendu public la composition de son gouvernement provincial composé de dix ministres. Cet arrêté N° 17/001/GP/SK a été signé le 08 octobre 2017.

Le ministère de l’Intérieur, Décentralisation, Sécurité, Affaires coutumières et Foncières sera conduit par M. Jean-Luc Mulimbalimba Masururu ; celui de la Justice, de la Fonction Publique, des Droits Humains, de l’Urbanisme et Habitat par M. Dieudonné Manegabe Kanyerera ; ensuite le ministère des Finances, de l’Industrie, du Commerce et des Investissements provinciaux sera chapeauté par M. David Kwetakiswa Mabungano ; le Plan, le Budget, de la mise en œuvre de la Révolution de la modernité et chargé des Relations avec la société civile sera dirigé par M. Muller Manasse Ruhimbika.

En outre, sont nommés ministre des Infrastructures, de la Reconstruction, Travaux Publics, Energie et Ressources Hydrauliques, M. Adolph Bizimungu Doli ; ministre des Mines, Hydrocarbure et de l’Environnement, Monsieur Amissi Kuonewa ; ministre des Transports, Voies de Communication et Tourisme, Mme Jacquie Ngengele Ishilungu ; ministre de la Santé, du genre, famille et enfant et des affaires humanitaires, M. Vincent Cibanvunya Murega ; ministre de l’Education, de la Jeunesse, du sport et loisir et chargé de relation avec l’assemblée provinciale du Sud-Kivu, monsieur Isaac Buchekabiri Ludahwa, et enfin ministre de l’agriculture et développement rural, Mme Adolphine Muleyi Byayuwa.

Quid du deuxième Arrêté

Outre l’Arrêté portant nomination des membres du gouvernement provincial, le Gouverneur Claude Nyamugabo a publié un deuxième a nommant ainsi des membres du Secrétariat exécutif du gouvernement provincial du Sud-Kivu. Ainsi, M. Cigio Bisimwa Mihigo  est nommé comme secrétaire exécutif provincial du Sud-Kivu avec ses deux adjoints, dont monsieur Tipson Idumbo Munyoma et M. Lily Civavav Ntamwinja.

De signifier que trois ministres du gouvernement sortant ont été reconduits dans le nouveau gouvernement : Muller Manassé Ruhimbika, Adolph Bizimungu Doli et Mme Adolphine Muleyi Byayuwa. Pour sa part, l’ancien gouverneur du Sud-Kivu, Marcellin Cishambo Ruhoya a félicité son successeur entrant, M. Claude Nyamugabo Bazibuhe.

La porte-parole sortante, Agnès Sadiki Nyabisoki, dit avoir suivi le déroulement de tous les processus de la formation de la nouvelle équipe provinciale et reste convaincue qu’elle assurera la continuité des projets initiés dans les différents secteurs par le chef de l’Etat, Joseph Kabila pour l’intérêt de la province du Sud-Kivu.

Le PANADER et l’AFDC non partants

Après avoir publié son équipe gouvernementale mesurée, le Gouverneur du Sud-Kivu a reçu plusieurs correspondances. Les unes félicitent le Gouverneur pour son courage, et les autres expriment leur mécontentement puisque n’ayant pas été pris en compte. Dans une correspondance adressée au secrétaire général de la Majorité Présidentielle, l’honorable Aubin Minaku, au Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat, Néhémie Mwilanya, avec une copie réservée au Président de la République, Joseph Kabila Kabange, le député national et président du Parti National pour la démocratie et la République (PANADER), Jean-Marie Bulambo Kilosho, a révélé que son parti n’a aucun membre dans ce gouvernement du Sud-Kivu. Sur ce, il constate que son parti est consacré totalement à une exclusion de la MP, et pense qu’il n’y a aucune rétribution à espérer pour sa grande action menée auprès du Chef de l’Etat. Ainsi, Bulambo Kilosho, qui a été deux fois ministres et qui a un membre de son parti à la tête du Conseil d’administration de l’Ogefrem,  prend bonne note et bon acte de ce déshonneur, et affirme que chacun travaillera de sa manière.

Outre Bulambo Kilosho, un autre grand leader de la province du Sud-Kivu en la personne du ministre d’Etat en charge du plan, Modeste Bahati Lukwebo s’est dit déçu du fait que la composition de ce nouveau gouvernement provincial ne respecte pas l’accord convenu entre son parti et le gouverneur Nyamugabo. Sur ce, l’AFDC ne participera pas dans ce gouvernement, mais souhaite bonne chance au gouverneur et à toute son équipe.

Nyamugabo promet de relever les défis de développement de sa province

Malgré les mécontentements, le 15ème Gouverneur du Sud-Kivu, M. Claude Nyamugabo, promet de relever les défis qui attendent son équipe gouvernementale en faveur d’un développement intégral de sa juridiction. C’était à l’occasion de la cérémonie de remise et reprise avec son prédécesseur, soulignant qu’il compte, non seulement sur la mobilisation des ressources locales, mais aussi sur l’appui du gouvernement central pour redonner le sourire à la population du Sud-Kivu. En dépit des problèmes sécuritaires et socio-économiques que connait le Sud-Kivu, Claude Nyamugabo se dit confiant et optimiste quant à l’avenir de cette province.

(Bernetel Makambo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse