Sud-Kivu: Alain Rubuye, nouveau président de la FEC

par -
0 446
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est depuis le 14 Juin 2018 que M. Alain Rubuye Ombeni a été porté à la tête de la Fédération des  Entreprises du Congo (FEC), section du Sud-Kivu aux cotés des MM. Michael Gebbers de la société Pharmakina et Hyppolite Rushingwa Fikiri de l’Hôtel Horizon, respectivement  comme 1er et 2e vice-président de cette organisation patronale  dans la province du Sud-Kivu. Et ce, conformément aux prescrits de ses articles 62 et 65 des statuts révisés et coordonnés stipulant que les membres du nouveau conseil doivent se retirer pour élire les nouveaux animateurs de leur structure.

Au terme des élections, le nouveau patron de la FEC/Sud-Kivu, l’homme  au sens élevé du patriotisme, savoir-faire, valeur d’intégrité morale et civique, a remercié l’assemblée et particulièrement les membres du conseil  pour le choix porté à sa modeste personne, ainsi la confiance placée en lui avant de leur promettre d’user toutes ses énergies possibles afin de porter très haut l’étendard de la FEC à l’échiquier tant national qu’international. Ceci, afin de concrétiser la vision de développement pour un Sud-Kivu non seulement ouvert aux investissements dans le souci de l’amélioration du climat des affaires et profitable à tous, mais aussi un Sud-Kivu prospère et émergeant.

Issu d’une famille aux grandes valeurs d’éthique et de morale et vu ses capacités managériales dans le monde des affaires et son expérience très avérée et appréciée par plus d’un Sud-Kivutien vivant au pays comme ceux de l’étranger et même d’autres congolais soucieux du développement et de l’émergence du grand Congo, Alain Rubuye Ombeni compte relever le défi lié au circuit commercial au Sud-Kivu avec la promotion du partenariat public-privé.

Une expérience dans la gestion des affaires tant associatives que personnelles

Compte tenu de sa grandeur incommensurable dans la gestion du monde des affaires tant en RDC qu’à l’extérieur du pays où il continue à se démarquer d’un cachet spécial par des actions de grande envergure au profit des Congolais, le terrible garçon de Bukavu a eu dans moins de cinq ans à redynamiser ou encore à réactiver avec force leur entreprise familiale dénommée Groupe Rubuye qui fait jusqu’ à ce jour la fierté de toute la République avec les atouts majeurs de diversifier ce grand poumon dans le monde des affaires, en le  hissant au rang du leader de la location des équipements pour  le secteur de la construction et des mines.

Crée depuis 1960 par leur père Ladislas, le Groupe Rubuye a pu s’imposer par le passé dans le circuit économique du pays et seul M. Alain Rubuye est revenu remettre de l’ordre dans la boutique, ainsi la vision de mieux faire se concrétise davantage au profit de ses compatriotes. Doté non seulement d’une expérience avérée en matière de gestion des entreprises, mais aussi avec forte expérience dans le domaine des infrastructures routières à travers ses loyaux services au seins des services logistiques des Nations Unies et DHL, Rubuye pourra apporter son expertise dans le domaine des infrastructures routières dans la province du Sud-Kivu où il préside désormais à la destinée de la Fédération des Entreprises du Congo.

Car il n’y a pas de développement sans routes, dit-on. Il incarne le modèle des garçons BK comme on aime le dire dans le jargon sud-kivutien engagés à œuvrer pour le bien-être social et l’amélioration du climat des affaires par lesquels tout développement de la province demeurera possible. C’est dans cette optique que M. Alain Rubuye, à la tête du groupe portant son nom, n’arrête pas à multiplier des contrats sur toute l’étendue du territoire national, surtout dans l’ex-Katanga et le Grand Kivu.

En dehors de cette grande vision qu’il dirige au sein de son organisation avec un chiffre d’affaires annuel compris entre 10 et 12 millions de dollars américain, l’action s’étend à travers le projet Rubuye en Zambie, en Tanzanie et en Ouganda pour scruter ces pays étrangers expérimentés dans le domaine minier. Le groupe offre un support socio-économique considérable à la République, avec l’emploi d’un bon nombre des citoyens congolais et sa contribution au gonflement de l’assiette fiscale. Aux âmes bien nées, la valeur n’atteint point le nombre d’années, dit –on. La FEC/Sud-Kivu connaitra désormais des profondes mutations dans le domaine des affaires avec l’avènement de cette grande icone qui ne cesse de surprendre plus d’une personne. L’heure est au soutien tous azimuts, à la collaboration et à la confiance des opérateurs économiques dans tous les domaines de la vie nationale  ainsi que la population du Sud-Kivu.

(Marty Da Cruz Olemba/Nord-Kivu)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse