Subornation de témoins: La CPI requiert huit ans de prison contre Jean-Pierre Bemba

par -
0 436
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le procureur a requis huit ans de prison à l’encontre de l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale internationale (CPI) de subornation de témoins afin d’obtenir son acquittement dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Selon le procureur, l’accusation recommande que Jean-Pierre Bemba soit condamné à une peine totale de huit ans d’emprisonnement, à en croire un document publié dans la nuit de lundi à mardi. Cette peine devra être purgée consécutivement à sa peine dans l’affaire principale.

Pour rappel, Jean-Pierre Bemba a été jugé coupable à la mi-octobre pour avoir influencé quatorze témoins, présenté de fausses preuves et sollicité la déclaration de faux témoignages. L’ancien chef de guerre, ses avocats Aimé Kilolo et Jean-Jacques Mangenda, ainsi que Fidèle Babala, un député du parti Mouvement de Libération du Congo (MLC), et un témoin de la défense, Narcisse Arido, avaient versé de l’argent et donné des cadeaux à des témoins. Il avait aussi promis à certains une réinstallation et une sécurité en échange d’un faux témoignage devant la CPI.

Le bureau du procureur a par ailleurs requis la peine de huit ans d’emprisonnement à l’encontre d’Aimé Kilolo, de sept ans contre Jean-Jacques Mangenda, trois ans contre Fidèle Babala et cinq ans contre Narcisse Arido, demandant également que chacun des cinq accusés soit condamné à une amende. Soulignons que Jean-Pierre Bemba a été condamné en juin à 18 ans de prison pour la vague de meurtres et de viols commis par sa milice, le MLC, en Centrafrique entre octobre 2002 et mars 2003. Ce dernier a interjeté appel de sa condamnation fin septembre, dénonçant des vices de forme et évoquant notamment l’arrestation de son avocat durant le procès.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse