Stabilité macroéconomique et forts taux de croissance

par -
0 671
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La Troïka à la recherche des mécanismes pour le financement de l’économie nationale

 

C’est devenu une coutume pour le Premier ministre de présider chaque lundi la réunion de la Troïka stratégique. Pour la journée d’hier, la vingt-troisième réunion de l’exercice 2015 consacrée au suivi de la situation économique, financière et sociale du pays s’est tenue en présence du ministre d’Etat, ministre du Budget ; le ministre des Finances, le Vice-gouverneur de la Banque centrale du Congo et le Directeur de cabinet du Premier ministre, rapporteur.

Cuivre : la baisse se poursuit

 

Abordant la synthèse de la situation économique et financière internationale et nationale au 05 juin 2015, le communiqué de la Troïka stratégique parvenu à l’Avenir renseigne qu’à l’internationale, sept pays (l’Australie, le Canada, le Chili, le Costa Rica, l’Inde, l’Indonésie et la Nouvelle Zélande) ont adhéré à l’Accord multilatéral prévoyant l’échange automatique de renseignements fiscaux. L’objet de cet accord, élaboré par l’OCDE et le G20 en 2014, est de lutter contre la fraude fiscale extraterritoriale.

 

Le marasme observé sur le marché des matières premières depuis le dernier trimestre de l’exercice 2014, ponctué de quelques embellies, se poursuit. En effet, au 04 juin 2015, le cuivre a une fois de plus connu une baisse de son cours, passant de 6.084,50 USD à 5.991,00 USD, soit une perte de 1,54%. Il en est de même pour l’or, dont l’once a baissé de 0,59%, pour se vendre à 1.182,45 USD par rapport à 1.189,45 USD au 28 mai 2015. S’agissant du cobalt, après la hausse enregistrée la semaine écoulée, son cours est également revenu à son niveau du mois de mai, soit 31.059,00 USD, contre 32.413,50 USD récemment.

Le marché des produits pétroliers est aussi resté marqué par la tendance baissière. Au 28 mai, il a été enregistré une baisse aussi bien à Londres qu’à New York, où les cours du baril se sont établis respectivement à 61,78 USD et 58,97 USD, contre 62,94 USD et 60,29 USD. Les produits céréaliers ont vu leurs prix rebondir, après deux semaines consécutives de baisse générale. Au 04 juin, les prix sur ce marché étaient à : 9,91 USD (+4,21%) pour le riz; 519,50 USD (+6,29%) pour le blé; et 133,36 USD (+2,62%) pour le maïs.

Au niveau national, le solde global d’opinions de confiance des chefs d’entreprises pour le mois de mai est de +20,4% contre +12,3% enregistré en avril. Cette hausse de confiance est observée dans tous les secteurs. En ce qui concerne le cadre macroéconomique, les principaux indicateurs se sont présentés comme suit : le taux d’inflation hebdomadaire était à 0,015% (+0,002). En cumul annuel, le taux d’inflation a atteint 0,271%. Les projections du taux d’inflation en annualisé se situent à 0,615% pour un objectif de 3,5% ; Le taux de change du franc congolais par rapport au dollar des Etats-Unis, au 05 juin 2015, est resté parfaitement stable, c’est-à-dire, avec des variations nulles tant à l’indicatif qu’au parallèle. En effet, les taux y sont restés à 926,02 CDF/USD et 932,00 CDF/USD ; Les réserves internationales, au 02 juin 2015, sont à 1.653,43 millions USD, couvrant 6,98 semaines d’importations et le taux directeur de la Banque Centrale du Congo, au 04 juin 2015, est à 2,0%, dégageant une marge de trésorerie de 1,35 point.

Par ailleurs, les opérations financières de l’Etat à fin mai indiquent un déficit de 84,33 milliards CDF résultant des recettes de 271,58 milliards (95% de réalisation), et des dépenses 355,91 milliards CDF (93% d’exécution). S’agissant de la première semaine de juin, au 05 du mois, il est enregistré un solde déficitaire de 4,79 milliards CDF, provenant des recettes de 17,93 milliards CDF et des dépenses de 22,72 milliards. En cumul annuel, le compte général du Trésor affiche des marges de trésorerie de 205,26, contre un déficit projeté de 139,07 milliards CDF.

Dossiers spécifiques

Au sujet de la situation de la paie, disons que celle du mois de mai 2015 est actuellement achevée aussi bien à Kinshasa et en provinces. Pour celle du mois de juin, les titres y relatifs ont déjà été transmis au ministère des Finances pour ordonnancement. Par ailleurs, il est à noter qu’à la suite de la commission mise en place pour cerner les fraudes dans le secteur des professionnels de la santé, le nettoyage des listings a commencé, et est en cours.

Concernant le financement de l’économie nationale, retenons que fort de la stabilité macroéconomique qui se consolide du reste, et de forts taux de croissance réalisés par le pays, la Troïka stratégique a lancé des échanges sur les mécanismes efficaces visant à financer l’économie nationale, tout en préservant ladite stabilité. Face aux différentes approches évoquées, il a été demandé au Ministre des Finances de mettre sur pied un comité d’experts devant approfondir la question, et soumettre des orientations stratégiques pour validation.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse