Spoliation du site 149 villas à Kimbondo/Mont Ngafula: Tshibala et Kokonyangi promettent des sanctions sévères

par -
0 307
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Premier ministre  et le ministre de l’Urbanisme et Habitat ont effectué, ce lundi 30 juillet 2018 des visites d’inspection sur certains sites de la capitale Kinshasa. Ils ont débuté leur tournée  à la Cité Oasis,  dans la commune de Bandalungwa. Un projet  dont  la première phase présente déjà  des villas  et plusieurs appartements  de standard  international, abordables pour tous les Congolais.   Bruno Tshibala et Joseph  Kokonyangi sont allés vivre de leurs propres yeux  et   palper du doigt  les réalisations accomplies par le chef de l’Etat dans ce site.

Ils  ont visité tour à tour d’abord la salle où se trouve la maquette du projet, ils ont  reçu les explications sur le projet avant  de visiter  la salle de gymnastique,  les villas et les appartements déjà disponibles pour la population congolaise. Cette visite n’a pas été la moindre pour Bruno Tshibala qui,  impressionné par la qualité de l’ouvrage, n’a pas manqué de jeter quelques fleurs au Président Joseph Kabila pour avoir initié une telle Cité pour la population,  avant d’inviter le peuple congolais à s’insérer dans cette  vision du chef de l’Etat, celle de la Révolution et la modernité.

Pour sa part,  le ministre ayant en charge l’Urbanisme et Habitat en RDC, a annoncé à la presse qu’il venait de lancer  des visites sur terrain pour montrer au peuple congolais les réalisations de son gouvernement exécutées sous le leadership  du président de la République. Il a, par la même occasion, demandé aux autres politiciens qui ne veulent pas croire aux œuvres de Joseph Kabila  à montrer aussi  les  leurs. Connu pour son franc-parler et son langage sec contre les opposants véreux, le Professeur Joseph Kokoyangi tient à vulgariser toutes les œuvres accomplies par le chef de l’Etat dans le secteur de l’habitat. Il  a  par ailleurs invité le peuple à croire à la vision de Joseph  Kabila Kabange qui entend  moderniser le secteur de l’habitat en RDC  et doter à chaque congolais un logement décent.

Kokonyangi déterminé à maintenir le cap de spoliation

De Bandalungwa, les cortèges du Premier ministre et du ministre de l’Urbanisme et Habitat se sont  dirigés  dans la commune de Mont Ngafula, au groupement Mbenseke, au  village Kimbondo. Ici, le chef du gouvernement Bruno Tshibala  est venu constater la spoliation  de 149 villas, abandonnées autrefois par les colons belges, aujourd’hui récupérées par le gouvernement  et classées dans le patrimoine privé de l’Etat.   Le grand spoliateur  de  ce site s’appelle Olivier Saya, Bourgmestre  de la commune de Mont Mgafula. Il est accusé par le chef coutumier Lukalampangi d’avoir vendu des terrains et morcelé plusieurs hectares  de ce site qui pourtant a été mis sous  la disposition de la Présidence de la République qui doit du reste  décider sur sa destination.

Le ministre de l’Urbanisme et Habitat qui a effectué plusieurs visites sur le lieu notamment avec le Directeur du cabinet du Chef de l’Etat, les ministres des Affaires foncières, de l’Aménagement du territoire et Rénovation de la ville et  des Affaires coutumières avait signé un Arrêté déclarant ce site  patrimoine du domaine privé de l’Etat. Le Premier ministre  ayant constaté cette spoliation promet des mesures urgentes pour remettre l’Etat dans ses droits. Aucune maison de l’Etat congolais  ne doit être spoliée, a déclaré Bruno Tshibala,  avant d’affirmer que l’autorité de l’Etat ne souffrira d’aucune faille.

Le ministre Joseph Kokonyangi qui l’accompagnait  dans cette descente sur terrain  reste déterminé à maintenir le cap de spoliation 0 des biens appartenant à l’Etat congolais. Le bourgmestre de la commune de Mont Ngafula qui commet ce forfait est désormais dans le collimateur du gouvernement de la République, il doit donc répondre de ses actes afin que  l’autorité de l’Etat  soit restaurée et que cesse la spoliation de  ce lieu. Joseph Kokonyangi qui s’est battu  pour que  le taux de spoliation en République Démocratique du Congo baisse jusqu’à 0 n’entend pas réduire sa vigilance, il a déclaré qu’il ira jusqu’au bout dans cette guerre face aux spoliateurs, l’objectif est que l’Etat garde ce qui lui appartient et que les patrimoines immobiliers de l’Etat soient protégés et sauvegardés. Quant à la sécurité du chef coutumier  Lukalapangi  qui dénonce cette spoliation, le ministre de l’Urbanisme et Habitat  est resté formel : qu’aucun Congolais n’est au-dessus de la loi. Joseph Kokonyanhgi s’est montré  direct en précisant que si quelque chose arrivait à ce chef  coutumier, le gouvernement sait à qui il posera la question.  Affaire à suivre !

(Crhioni Kibungu)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse