Spectacle Le chorégraphe Fabrice Bwabulamutima en quête d’équilibre dans « Kuakuakulangue »

par -
0 520
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Un extrait du spectacle

 

Le spectacle de danse « Kuakuakulangue » est programmé vendredi 26 février à la Grande Halle de la Gombe- Institut français de Kinshasa. Ce spectacle valorise la femme par la danse. Le plus souvent à Kinshasa, la femme est dénigrée en parlant de la danse obscène. Cette discipline culturelle est bradée au profit d’exhibitionnisme sexuel.

« Kuakuakulangue » ramène la pendule à l’heure…celle de faire de la danse, une disciplinaire culture pour transmettre un message sur les déséquilibres de la société.

Le chorégraphe Fabrice Don de Dieu Bwabulamutima se contente de présenter les effets de ce déséquilibre de la société par certains organes du corps humain : la bouche, les oreilles et la peau…afin de montrer comme dans un miroir ce qu’on est vraiment…

« Kuakuakulangue » (ndlr : beaucoup parler) est un spectacle créé à l’Institut français lors d’une résidence de création de deux semaines en novembre 2012 sous la houlette du chorégraphe Fabrice Don de Dieu Bwabulamutima de la Compagnie Kongo Drama. Le spectacle réunit également sur scène les danseuses Lucie Kabemba et Priscilia Menakuluse. Kuakuakulangue a été joué pour la première fois au festival Mantsina à Brazzaville au mois de décembre. C’est un spectacle innovant et dynamique dans la mesure où il planche sur une recherche d’équilibre entre ce qu’on écoute ; ce qu’on dit et ce qu’on fait,…D’après le chorégraphe Don de Dieu Bwabulamutima, il témoigne qu’il a puisé son inspiration dans un bus…

Surpris par un débat houleux qui s’est tourné à un boucan…les passagers discutaient à haute voix sous le fond sonore d’une musique tonitruante. Pour l’artiste, les congolais semblent maîtriser tout. « Nous sommes devenus expert en tout, maître aux reproches… », a constaté cet artiste congolais. Cette problématique, il l’a élargie sur le continent africain. « Les africains sont des bons parleurs…mais piètre en termes de réalisations…

Cela a de l’impact dans la problématique de la croissance économique…Kuakuakulangue, c’est le miroir de notre société ou le silence est moins équilibré par rapport aux bruits … ; le chômage est trop présent que l’emploi ; où la justice est très en déséquilibre par rapport à l’injustice ; où la parole est très prononcée par rapport à l’action et à la concrétisation de l’œuvre…ce spectacle présente tous ces déséquilibres qui animent la communauté africaine. « Kuakuakulangue nous montre ce que nous sommes…je demande à chacun de nous d’allaiter l’Afrique dans un élan de la construction massive. Que dans le rendez-vous du donner et du recevoir qui est la mondialisation que l’Afrique puisse portée aussi une part active », soutient l’orateur.

(Saint Hervé M’Buy)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse