Spectacle d’humour : Emmanu Tara présente « TaRa conte »

par -
0 387
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Artiste comédien du théâtre populaire et classique et  aussi humoriste, Emmanu Tara  est un ancien de l’INA aux arts dramatiques. « Mon talent, c’est inné d’abord.  J’ai été orienté vers l’INA pour que ça devienne sérieux », ce sont là les propos de ce jeune humoriste qui se produit le 26 août prochain à l’espace Amarillys à Ma Campagne.

Racontez nous vos premiers pas dans l’humour

J’étais dans le groupe Tout-Ma-haut du commandant Ngi. En 2012, nous étions au Rendez-vous international de l’humour de Brazzaville, tuSeo et pendant qu’on présentait une pièce dans la salle, il y avait un certain Ados Ndombasi, coordonnateur du Festival international de l’humour de Kinshasa, Toseka. Après, il m’avait approché en me demandant si je pouvais faire de l’humour et du One Man show.  On est resté en contact. Une fois à Kinshasa, deux semaines avant le début de la 2ème édition du Festival international de Kinshasa Toseka, il m’avait rappelé pour qu’on travaille ensemble. On a fait les premières scènes. Et à la 3ème édition, on était dans les panneaux, on a eu nos minutes au même titre que les autres humoristes.

Etre humoriste, pour vous, c’est un métier ou une distraction ?

Non, c’est un métier. Je gagne aussi avec cela.

Comment jugez-vous la scène humoristique à Kinshasa ?

Je pense que c’est grâce à Ados Ndombasi et à son festival Toseka qu’on parle vivement de l’humour en RDC, ou à Kinshasa. Auparavant, il y avait des talents mais qui ne savaient pas par où commencer. C’est grâce à ce festival que les jeunes gens se donnent la force de se produire dans des cabarets, par-ci par là, et l’humour prend de l’ampleur.

Quelle relation existe-t-elle entre vous des Team Toseka et Ados ?

Personnellement, je n’ai aucun problème avec personne. D’ailleurs, Ronsia, c’est un ami de tous les jours. Félix, Abele, César, on est en bonne relation avec tout le monde. Et Ados Ndombasi n’est plus un opérateur culturel pour moi, c’est devenu un grand-frère. Nous gardons cet esprit de la Team Toseka, du fait que si un ami de la team a une production quand il nous invite, on s’efforce d’être là. Même Ados Ndombasi, lui-même ne manque pas nos rendez-vous si on l’invite. Mais chez certains, je dois l’avouer, cet esprit-là, y en a pas.

Votre spectacle est fixé pour ce 26 août à Amarillys, quelles sont les thématiques ?

Le 26 août, le titre de mon spectacle est « TaRaconte », je m’appelle Emmanu Tara, je l’intitule « Tara raconte » donc « TaRaconte ». Je parlerai de moi, ma famille, de mon pays, des femmes aussi. Je raconterai tout.

Pensez-vous que le public kinois répondra à votre invitation ?

Nous avons constaté que l’habitude de venir rire est entrée dans la culture du public de Kinshasa. Actuellement, il trouve normal de payer son billet pour venir assister à un spectacle de l’humour. Je suis sûr le public de Kinshasa répondra massivement. Dans l’ensemble, le spectacle va durer 1h30 et moi je ferai 50 minutes sur scène. J’aurai des invités comme José Hendrix, certains de mes amis de la Team Toseka.

Perspectives

En perspective, je pense ramener mon spectacle au Centre Wallonie et à la Halle de la Gombe. Mon spectacle de ce 26 août sera comme une preuve que je peux faire une scène en solo. Je crois que cela ne sera pas compliqué pour moi. J’ai deux dates à venir : Ouagadougou au mois d’octobre et Lubumbashi en décembre. Mais, mon souhait est de me produire à la Halle de la Gombe et le Centre Wallonie-Bruxelles avant que je ne parte.

(Onassis Mutombo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse