Spéciale 11èmes Jeux Africains de Brazzaville: La RDC bat son propre record

par -
0 752
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Comme prévu, les 11èmes Jeux Africains, Brazzaville 2015 se sont clôturés en beauté le samedi 19 septembre dans le magnifique stade de Kintelé. Le moins que nous puissions dire est que notre pronostic s’est avéré exact. En effet, au terme de la compétition, le team RDC a fini par battre son propre record (7 médailles glanées en 2011 à la 10è édition à Maputo au Mozambique) en le portant à 16 médailles dont 2 or, 4 argent et 10 bronze.

La palme de l’excellence est revenue au lawn tennis qui a glané 2 médailles en or remportées respectivement en simple messieurs par le tennisman Denis Indondo et en double messieurs par le même Denis Indondo et Sarma Nkulufa.

Autres disciplines ayant excellé : le taekwondo, la boxe et le tennis de Table sans oublier la lutte. A épingler en taekwondo, la médaille d’argent de l’athlète Rosa Keleku et deux médailles en argent en boxe par Nkolomoni Sankuru chez les 52 kgs et Carlos Glori chez les kgs, ce dernier évolue à Londres en Angleterre. Et une médaille d’argent en tennis de table.

Quant aux dix médailles en bronze, notamment en boxe par le boxeur Mulaja wa Mulaja, 4 en taekwondo et 5 en Lutte.

Se confiant à notre confrère de la Radio Onusienne, les dirigeants des fédérations congolaises présentes aux Jeux de Brazzaville ont reconnu que la prestation de leurs athlètes n’a pas été à la hauteur de leurs attentes. Toutefois, notent-ils, elle n’a pas non plus été médiocre.

En ce qui le concerne, M. Mwana Mbuta Wa Mbote Mbote, président de la Fédération de tennis de table du Congo’’FTTC’’, a salué la prouesse de ses athlètes tout au long de ce tournoi quand on sait que ces derniers n’ont plus effectué de sorties sur le continent, c’est une performance très encourageante.

Il nous revient du même confrère que M. Christophe Muzungu, ambassadeur de la RDC au Congo/Brazzaville avait reçu tous les athlètes Rd congolais médaillés aux 11èmes Jeux Africains, le samedi 19 septembre.

*Arts martiaux/Mukumbusu

Epoustouflante passation des ceintures hier au Jukaboxing Club Mukumbusu

Maître Gauthier Kuta Moshengwo alias Godjila Force a réussi son pari de faire vivre un événement inédit au public kinois, armateurs d’arts martiaux comme annoncé dans notre dernière édition.

En effet, le Judo-Karaté Boxing club Mukumbusu Robot + de maître Gauthier Godjila Force a organisé hier dimanche 20 septembre 2015 dans l’après-midi en son siège sis sur l’avenue Kianza n°61, quartier Mpila dans la commune de Ngaba (référence : Hôpital Mère et Enfant, ex-Bobila Dawa), une cérémonie de passage des grades (ou passation des ceintures) conformément aux règles des arts martiaux, haut en couleur.

Pour cette cérémonie que de mémoire de journaliste, nous n’avons jamais vécu, a enregistré une forte participation du public (NDLR l’endroit était archicomble et l’on a enregistré la présence de quelques autorités militaires et de la Police sans oublier les férus des arts martiaux qui n’avaient pas hésité de se hisser sur les toits de maisons environnantes pour ne pas rater de vivre de visu l’événement. Celui-ci restera sans nul doute dans les annales de cette discipline) que des athlètes engagés.

Près d’une cinquantaine de jeunes pratiquants « Mukumbusu » s’étaient mis en exergue pour leur passage des ceintures : de blanches pour jaunes ; de jaunes pour oranges ; d’oranges pour vertes ; de vertes pour bleues ; de bleues pour maronnes ; et enfin de maronnes pour noires.

Dans l’intermède, le public a suivi avec joie quelques combats d’exhibition du style « Mukumbusu » (gorille en français).

Rappelons que ce style se veut une symbiose de trois sports de combat en occurrence le judo, le karaté et la boxe. C’est un style 100 % congolais créé par Me Carré Mabeka de la commune de N’Djili qui s’est inspiré de la façon de se défendre et de la force de combat des gorilles de montagne. D’où le nom « Mukumbusu » qui est la traduction littérale de gorille.

En ce qui concerne le Mukumbusu Jukaboxing Robot +, il a été créé dans les années 1990 par Maître Franck Mwamba, installé actuellement en Europe. Depuis 1995, maître Gauthier dit Godjila Force dirige ce club, ayant reçu le bâton de commandement du club des mains de Maître Franck Mwamba. Il avait effectué sa passation de ceinture noire sous l’encadrement du célèbre maître Bambou Ebola « l’immortel » qui était présent hier.

Nous y reviendrons quant aux résultats de différentes tests de passations de ceintures telle qu’évoquée dans la présente édition.

 

*Judo

Les champions en individuel à l’Eujk-Est et EUJUKINO4 sont connus

L’Entente Urbaine de Judo de Kinshasa Est et sa consœur Eujukino4 ont bel et bien organisé leur championnat en individuel du vendredi 18 à hier dimanche 20 septembre au stadium YMCA à Matonge Commune de Kalamu. A l’issue de joutes acharnées, les champions de différentes catégories sont connus.

Ci-dessous le bilan :

Champions de l’Eujukino4

Benjamin -35 kg

Champion : Kikonga (St Joseph)

Vice-champion : Bikindu (St Joseph)

Benjamin -48 kg

Champion : Bossu (St Joseph)

Vice-Champion : Motuke (St Joseph)

Champions Eujk-Est

Catégorie Benjamin -30 kg

Champion : Mpole (Kokoro)

Vice-champion : Mule (St Robert)

Catégorie Benjamin -35 kg

Champion : Djobo (St Paul)

Vice-champion : Lolombo (St Paul)

Catégorie Benjamin -40 kg

Champion : Fasola (St Robert)

Vice-champion : Titi (St Robert)

Catégorie Minine -30 kg

Champion : Kabongo (Kokoro)

Vice-champion : Mpeti (St Paul)

Catégorie Minime -40 kg

Champion : Ambwa Gradi (St Robert)

Vice-champion : Mondalonga (Kokoro)

Catégorie Minimes -45 kg

Champion : Akanadio (Kokoro)

Vice-Champion : Ambwa Yenga (St Robert)

Il faudra noter que ce championnat en individuel n’a pas enregistré une grande participation des athlètes. Cet état des choses est révoltant pour la simple et bonne raison que le judo est une discipline individuelle. Les judokas kinois oublient qui leur revient individuellement de se mettre en évidence avant de penser au championnat par équipe. Sur d’autres cieux, l’on ne met plus d’importance qu’aux compétitions en individuel. Si le judo périclite, voilà une de raisons de son déclin.

A suivre…

(Antoine Bolia)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse