Spécial 11èmes Jeux Africains Brazzaville 2015

par -
0 1301
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La qualité des infrastructures devrait inspirer les autorités de la RDC

Plus que quelques jours et les 11èmes Jeux Africains, Brazzaville 2015 qui accaparent l’attention des sportifs du monde en général et des africains en particulier, vont appartenir à l’histoire. L’heure n’est pas encore au bilan. Néanmoins, l’on est en droit de tirer déjà les premières leçons sur base des témoignages de ceux qui vivent de visu l’événement.

*Qualité des infrastructures mise à l’avant-plan

Plusieurs personnalités et autres touristes qui vivent les 11èmes Jeux Africains de Brazzaville sont unanimes. La qualité des infrastructures sportives mise à la disposition de la jeunesse africaine par les autorités du Congo/Brazzaville sont de qualité irréprochable et force l’admiration.

Les témoignages ci-dessous édifieront plus d’un lecteur de notre journal :

Pour la Confédération Africaine de Natation, rapporte Xinhua, l’édition 2015 est la meilleure de toutes les compétitions de natation organisées sur le continent. Au total, 31 pays ont pris part à cette compétition.

Ayant déjà participé à cinq éditions des Jeux Africains en natation, le nageur sénégalais Malik Fall a estimé, quant à lui, que le complexe nautique de Kintelé est le meilleur complexe sur le continent.

Et il déclare : ‘’Je n’ai jamais vu un ouvrage aussi magnifique. Un tel investissement n’est pas facile à réaliser’’. Et de conclure : ‘’Avec ce complexe, les sportifs africains doivent être fiers de concourir dans de très bonnes conditions’’.

Quant au coach de la sélection angolaise d’athlétisme Pasqual Manuel Luis, il pense que le complexe de Kintelé est classé parmi les plus importants dans le continent. Et il fait remarquer ce qui suit : ‘’Chez nous en Angola, nous n’avons pas un si beau complexe. Je peux vous dire que le complexe de Kintelé est une infrastructure de qualité qu’on ne trouve pas partout’’.

Comme on peut le remarquer, les infrastructures sportives constituent le nœud gordien ou l’épine dorsale de la pratique sportive. De la qualité des infrastructures dépend aussi les performances des athlètes qui l’utilisent. Point n’est besoin ici de révéler que la contre-performance des athlètes de la RDC dans bon nombre de disciplines, a comme origine la carence ou l’inadaptation des infrastructures sportives dont dispose le pays. Dans le monde aujourd’hui, l’on ne joue plus en plein air en ce qui concerne le volley-ball, le basket-ball et le handball mais dans des salles communément appelées Palais des Sports ou gymnase. De même qu’on ne joue plus sur du béton ou macadam. Cet état de choses influent négativement sur la prestation des athlètes. Mis dans des conditions idéales, les rd congolais donnent toujours les meilleurs rendements. Les exemples sont légion pour le démontrer.

*Athlétisme

Lomba Bilisi loupe la médaille de bronze au décathlon

Nous n’avions pas tort d’affirmer dans une de nos précédentes éditions que ce jeune boursier du Centre spécialisé de la Confédération Africaine d’Athlétisme ‘’CAA’’ en Ile Maurice, représenter le seul espoir de médaille pour l’athlétisme de la RDC aux 11èmes Jeux Africains de Brazzaville.

En effet, ce brillant jeune athlète a loupé de peu la médaille de bronze au décathlon (10 épreuves).Il a terminé 4è au classement final en totalisant 6.856 points derrière Guillaume Thierry (Ile Maurice), Astu Nyamadi (Ghana) et Frediech Pretorius (RSA).

Rappelons que ce sont des sportifs aguerris qui s’adonnent au décathlon qui est un assemblage de 10 (dix) épreuves y compris quelques concours dont le saut en hauteur, à la perche, lancement de javelot et lancement de disque.

A dire vrai, en ce qui concerne Lomba Bilisi, le Dieu de nos ancêtres n’était pas avec lui à Brazza car autrement il ne pouvait rater une médaille, de bronze soit-il, comme le témoigne le relevé du bilan des 10 épreuves qu’il a dû subir :

Au sauteur en hauteur, il a terminé 1er en franchissant 2 m. Il a été 3è au 400 m avec un chrono de 50.39. Il n’a pas été fameux en terminant 6è au 100 m avec un chrono de 11.80. Il a été 1er au 110 m haies avec un chrono de 14.73. Il a terminé 5è au lancer de disque 35.75. Il était également 5è au saut à la perche en réalisant 3.90. Il était également 5è au lancer de javelot 48.26 et il a terminé 6è au 1500 m avec un chrono de 5.01.31.

*Cyclisme

La RDC accroît son expérience

Les efforts que déploient le gouvernement rd congolais ainsi que la Fédération Congolaise de Cyclisme ‘’Fécocy’’ que préside M. Sylvestre Motayo Mbela va bientôt porter des fruits succulents puisque les athlètes de la RDC accroissent de plus en plus leur expérience dans le domaine.

En effet, pour atteindre le plus haut niveau en cyclisme comme l’a reconnu l’expert de l’Union Cycliste Internationale ‘’UCI’’, il faut accumuler parfois une expérience de 10 ans d’efforts accrus. Avec l’accumulation des stages et leur participation effective aux différents tours à travers le continent, force nous est de constater aujourd’hui que l’écart entre l’élite africaine et les cyclistes de la RDC se réduit à un rythme vertigineux comme le témoignent les résultats enregistrés aux 11è Jeux Africains de Brazza ci-dessous :

Pour la course contre la montre par équipe

La RDC a terminé 11è en bouclant les 25 kms de parcours en 34’01.95 derrière la RSA, l’Algérie, le Rwanda, le Burkina Faso, le Kenya, l’Ethiopie, la Libye, l’Egypte, le Nigeria et la Cote D’Ivoire.

Pour la course en ligne

Le 1er Rd congolais Dukwa Bumba Fiston a terminé 22è sur les 65 cyclistes ayant bouclé les 150 kms de parcours. Il a réalisé un chrono de 3h30’08. Il est à noter ici que 63 cyclistes n’avaient pas terminé la course.

Pour la course contre la montre individuelle

Une fois de plus, Dukwa a été le 1er Rd congolais. Il a terminé 28è bouclant les 12,500 km en 17’21.51 avec une moyenne de 49 km/h. Le second rd congolais Evea Etun a terminé 37è bouclant le parcours en 18’10.08. Cette épreuve était remportée par l’Erythréen Teshome Hahos Meron talonné par le Sud-Africain Basson Gustave et l’Algérien Barbara Adil.

(Antoine Bolia)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse