Spécial 11è Jeux Africains de Brazzaville

par -
0 963
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

A propos du non accès des athlètes de la RDC au village olympique

S.G. Alain Badiashile rassure : ‘’Ce n’est pas un problème d’insolvabilité mais de modalité de paiement’’

A peine la 1ère partie de la délégation rd congolaise est arrivée à Brazzaville où se tiendront les 11èmes Jeux Africains, les échos qui nous sont parvenus n’ont pas apaisé les esprits de nombreux sportifs rd congolais.

En effet, les athlètes de la République Démocratique du Congo de quatre disciplines sportives, à savoir  badminton, escrime, boxe…qui avaient reçu avant leur traversée du pool Malebo la recommandation leur transmise par le ministre de la Jeunesse, Sports et Loisirs Sama Lukonde Kyenge, de défendre avec brio les couleurs du pays, n’ont pas eu accès au village olympique.

Aussitôt informés, nous sommes entrés en contact téléphonique avec le Docteur Alombi, chef de la délégation. Ce dernier que l’on avait cru être déjà à Brazza, nous a confirmé qu’il y avait problème. Mais qu’il ne se trouvait pas de l’autre côté du fleuve. En sa qualité de chef de la délégation, il s’apprêtait à traverser.

N’ayant toujours pas la bonne information, nous nous sommes rabattus avec d’autres confrères auprès de Me Alain Badiashile, Secrétaire  Comité Olympique Congolais ‘’COC’’ pour éclairer davantage la lanterne de nos lecteurs.

D’entrée de jeu, le S.G. confirme l’information que les athlètes de la RDC n’ont pu accéder au village olympique. Et la plupart de pays sont dans le même cas. Et d’ajouter que le COC s’y attèle et dans les 48 heures, le problème sera résolu. Ce sont des arriérés dus au Conseil Supérieur du Sport en Afrique ‘’CSSA’’.

Et le S.G. de faire remarquer que le CSSA en liquidation, il faut exercer quelques moyens de pression pour recouvrer les arriérés. L’ordre de paiement était donné à la Banque centrale mais la difficulté était qu’au niveau du CSSA, il fallait avoir les coordonnées exactes. Une partie du montant dû devait être remis en espèce à un haut responsable du CSSA. Malheureusement, cette modalité de paiement n’a pas été acceptée.

Tout compte fait, le S.G. Alain Badiashile rassure en ces termes : ‘’Ce n’est pas un problème d’insolvabilité mais de modalité de paiement. Les athlètes de la RDC sont présentement dans un hôtel. Nos voisins sont dans le même cas. Il n’y a pas péril en la demeure’’.

 

*Handball

Haut cadre technique installé en Europe

Abou Samba à la rescousse de la sélection nationale

Après 10 ans passés en dehors du pays, notre compatriote Abou Samba, l’un des entraîneurs les mieux formés du pays en matière de handball, séjourne au pays pour apporter toute son expertise à l’équipe nationale de handball féminin attendue aux 11èmes Jeux Africains de Brazzaville.

*Cursus sportif d’Abou Samba

Ancien brillant joueur de HC Scorpion de Kinshasa et Avenir du Rail de Brazzaville, ancien brillant coach de Scorpion, HC Héritage, Police, Garde Civile, Interkin, … Abou Samba à ce jour, figure parmi les encadreurs techniques mieux formés en ce qui concerne le handball car il est détenteur d’un Diplôme de l’Université Leïpzig en Allemagne en 2005. Il parle français, anglais et un peu d’allemand. En Europe, il avait entraîné le HC Lamulatière à Lyon France de 2006 à 2011.

Abou Samba a participé à beaucoup de compétitions tant au niveau des clubs que de l’équipe nationale. Il a été présent à la Coupe d’Afrique des Nations en 2002, 2004, 2008 et 2014. Il a été présent aux Jeux Africains d’Abuja en 2003 et il y sera présent aux 11èmes Jeux Africains de Brazzaville.

Comme acquits de son expérience en Europe, Abou Samba évoque les sciences connexes du sport notamment la médecine de sport, la psychologie de sport, musculation, science générale d’entraînement et de mouvement et initiation à la langue allemande.

Donnant son avis sur l’évolution du handball en RDC, Abou Samba estime qu’un grand effort a été fourni surtout côté féminin 10 ans après son départ du pays. Il adresse une mention spéciale à la Féhand par rapport aux participations et qui ont fait que la RDC se hisse comme 3è nation à la Confédération Africaine de Handball. ‘’Je suis très content de voir que mes anciens joueurs faire leur reconversion comme entraîneurs parce que le pays souffre d’une carence des encadreurs techniques. Ça me fait un grand plaisir de voir des jeunes entraîneurs émerger. Ils ont une bonne base. De temps à temps, je viens les aider. Il y a 2 ans, je suis venu ici au pays renforcer leurs capacités.  Côté messieurs, on a su garder le cap grâce surtout à l’apport des joueurs expatriés’’.

Néanmoins, le coach Abou Samba pense qu’il faut relever la capacité des équipes parce qu’il n’y a plus de mécènes comme auparavant. Il faut restructurer les clubs.

Par ailleurs, côté infrastructures sportives, Abou pense qu’hormis le football, le plus grand problème du sport rd congolais, c’est la carence en infrastructures sportives pour les sports collectifs et même individuels. A titre d’exemple, en handball,  on utilise de résine. Au pays comme il n’y en a pas, c’est un handicap sérieux au développement de la discipline. Il est d’avis que le gouvernement fasse un effort pour qu’il y ait au moins 3 gymnases à Kinshasa et à Lubumbashi. Les talents existent.

Quid de la préparation du team handball féminin 

A cette question, Abou répond que celle-ci s’est passée tant bien que mal. A son arrivée il y a une semaine, il a trouvé l’équipe déjà internée. ‘’Cette fois-ci, l’accent sera plus mis sur les joueuses évoluant sur le  plan local. On leur donne cette chance en vue de la CAN. L’objectif est de faire bonne figure. Passer au second et on peut surprendre. Je mets un accent sur l’état d’esprit’’.

    

*Taekwondo

Poursuite hier de la 4è édition de l’Open de Kinshasa

Comme à l’ouverture, la 4è édition de l’Open de Kinshasa de Taekwondo au terrain annexe du stade des Martyrs.

Pour la circonstance, l’on a noté la présence de Me Alain Badiashile, président de la Fédération Congolaise de Taekwondo ‘’Fécot’’, de la 1ère Vice-présidente de la Fécot Dr Georgette Mwimba, du Secrétaire Général Me Kenzo Mukendi, de l’entraîneur national Edgar Mayamba et de nombreux férus de la discipline.

Au terme des combats très acharnés, les officiels présents ont procédé à la remise des médailles.

-68 kgs seniors

Or : Wetu Joël

Arg : Nour Radjabu

Br : Djima

-41 kgs 13 à 15 ans

Or : Beni-Ezinga

Arg : Enock Waku

Br : Nzeza Singa

-31 kgs fille

Or : Mijosé Kasupata

Arg : Daniela Ngalobo

Br : Merdine  Mobimande

La compétition se poursuivra sur le même lieu le vendredi prochain à partir de 10h00.

*Basket-ball

Sacré champion de la 32è Coupe du Congo

SCTP/Kin fêté avec faste hier par la Direction Générale

La Direction Général de la SCTP avec à sa tête le Directeur Général Kimbembe Mazunga, a honoré dignement l’équipe de basket-ball qui défend avec brio les couleurs de l’entreprise par une réception offerte aux joueurs hier à la Piscine Délice à la Gombe.

Nous y reviendrons avec plus de détails dans notre prochaine livraison.

(Antoine Bolia)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse