Souvenir: Alors qu’il préparait un spectacle pour les enfants de Dieu, Charles Mombaya a laissé un souvenir indélébile au monde

par -
0 587
Feu Charles Mombaya/Ph.Asifiwe
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Il y a 10 années jour pour jour, depuis que le Seigneur avait rappelé auprès de lui l’artiste-musicien chrétien Charles Mombaya Masani qui, on se rappellera, est décédé un certain dimanche 20 mai 2007 à Kinshasa des suites d’une maladie.

Premier président élu et initiateur de l’Association des Musiciens Chrétiens Congolais, AMCC, ce chanteur chrétien était mal compris par certains de ses paires à cause de sa loyauté, de sa simplicité ainsi que de sa détermination à ne vouloir que faire de la musique qui était sa passion, au lieu de mêler les cantiques à l’évangélisation comme c’est, souvent,  le cas aujourd’hui.

Charles Mombaya nous disait sans mâcher les mots : « Où on chanteur et l’on chante pour Dieu pour Le louer où on est Pasteur pour évangéliser sa mission et non les deux à la fois car qui trop embrasse mal étreint… ». Ces propos, il y en a qui l’ont compris tout comme il y en a aussi qui n’ont pas voulu le comprendre.

Au jour d’aujourd’hui, nous donnons raison à ce chanteur Gospel d’autant plus que  dans notre environnement, nous avons comptons présentement plusieurs échantillons de chanteurs chrétiens (célibataires) qui sont devenus des « Pasteurs ». Quelle leçon un Pasteur célibataire pourra-il donner à un couple en difficulté ?

Parti pour l’au-delà, le compositeur de « Nzambe Monene » et « Alléluia tokomisa Yesu Masiya »  nous a laissé de nombreux souvenirs qui ne s’effaceront jamais de nos mémoires, dont ses nombreux cantiques de louange et d’adoration du Seigneur ainsi qu’une production qu’il se préparait à livrer pour le plaisir des enfants de Dieu.

Paix à son âme généreuse dans le Royaume des Cieux.

* Le monde ne verra plus Pépé Ndombe Opetum

5 années viennent de s’étioler depuis que l’artiste-musicien Pépé Ndombe Opetum, Vice-président du groupe « Bana Ok » – alors qu’il était encore  Conseiller du Ministre de la Culture et des Arts- a quitté le monde des vivants. C’était le jeudi 247 mai 2012 aux petites heures de la matinée.

 

Auteur-compositeur prolixe, outre une progéniture bien cadrée, Pépé Ndombe  Opteum nous a légué des œuvres qui ne se frissonneraient nullement de sitôt parmi lesquelles sa première chanson intitulée « Hortense » qui a fait et continue à faire le tour du monde.

* Sony Ecce Homo et Lola Kadogo ont tiré leur révérence    

Restant toujours dans le circuit méphistophélique du mois de mai Il y a une année, une nouvelle alarmante est venue encore jeter de l’émoi dans le circuit de la musique congolaise : le mécène Sony Ecce Homo, patron et donateur de l’orchestre « Collège de Nobles » ainsi que de la structure « Boyoma-Boyoma »  est décédé à Kinshasa le  jeudi  22 mai 2016.  Alors que tout le monde était en pleurs, une deuxième nouvelle est venue encore jeter de l’émoi dans le cercle du mécène de «Boyoma-Boyoma » par la mort de l’une de ses proches collaboratrices en la personne de la chanteuse-danseuse Lola Kadogo élevée au poste de présidente de l’orchestre « Collège des Nobles ». Elle est morte à Kinshasa, le mercredi 28 mai 2016.

(Kingunza Kikim Afri & Tony Nkoko Kuntuala)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse