Soutien aux résolutions du dialogue inclusif: A. Kimbuta annule la marche de la Majorité Présidentielle

par -
0 810
Au micro, l’honorable Kokonyangi, Sga de la MP, à g, l’honorable Pius Muabilu Mbayu (Ph. Rtga World)
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La marche pacifique de la Majorité Présidentielle prévue  pour le samedi courant a été ajournée, selon une déclaration faite à cet effet par le Secrétaire général adjoint de la Majorité Présidentielle (MP), l’honorable Kokonyangi. C’était hier à l’Hôtel de Ville de Kinshasa, au sortir d’une réunion qu’une délégation de la MP a eu avec le Gouverneur André Kimbuta Yango. Il ressort de la déclaration, que la marche projetée pour le samedi courant répondait au vœu des membres de cette famille politique d’apporter le soutien aux résolutions devant sortir du dialogue politique national inclusif.

« C’est depuis le 18 septembre courant que la Majorité présidentielle a entrepris sa demande d’une marche de paix et de soutien aux résolutions du dialogue politique national inclusif. Cette marche a été programmée pour le 24 de ce mois », a indiqué le député Kokonyangi, avant d’expliquer que nous venons d’être en réunion avec l’autorité provinciale qui vient de nous dire que consécutivement à la réunion du conseil des ministres de la ville province de Kinshasa, il n’a pas été d’accord de prendre acte de notre lettre d’autorisation de la marche. C’est-à-dire que la marche ne nous a pas été accordée.

A cet effet, il a pris l’opinion nationale à témoin, pour dire que c’est pour la seconde fois consécutive que l’autorité provinciale leur a refusé l’autorisation d’une marche du reste pacifique. Pendant ce temps, il a autorisé aux personnes qui ne savent pas respecter l’objectif de la marche qu’ils demandent, et qui transforment la marche pacifique en marche de violence, de tuerie et de pillage. L’occasion a été indiquée pour la Majorité présidentielle de présenter ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes et aux personnes qui ont perdu leurs biens innocemment. La MP demande à ses militantes et militantes, à toutes les personnes qui partagent la passion du Congo et aux associations affiliées à notre famille politique de rester calmes, d’être vigilants, parce que les pilleurs, les voleurs, les violeurs n’ont pas encore baissé les bras. « Nous demandons à tous nos militants de détecter tout celui qui a contribué à ces violences et de signaler à la Police pour que justice soit rendue. La MP veut une ville province de Kinshasa en paix. La MP veut les écoles tranquilles à Kinshasa. Nous voulons que nos enfants puissent étudier en toute tranquillité », martèle-t-il.

Aujourd’hui, rappelle-t-il, nos enfants ont passé trois jours sans aller à l’école, c’est criminel. Nous ne voulons plus que ceci se répète dans la ville province de Kinshasa. Nous demandons à toutes nos représentations en provinces d’attendre le mot d’ordre de la hiérarchie pour la reprogrammation de notre marche très prochainement. Car à ce jour, une autre date n’a pas encore été dégagée.

(Payne)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse