Sous l’égide du programme Village et Ecole asssainis

par -
0 551
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La Journée mondiale de lavage des mains célébrée à l’EP4 Maluku

 « Le lavage des mains, geste simple capable de réduire à plus de 50% les maladies diarrhéiques, le cholera, la pneumonie et les infections respiratoires aigues ». C’est sous cette pensée que la huitième célébration de la Journée mondiale de lavage des mains a eu lieu le jeudi 15 octobre dernier dans la commune urbano-rurale de Maluku à l’Est de la ville-province de Kinshasa. Cette cérémonie officielle pour la Rdc était une grande réussite, avec l’implication des èlèves, des membres des comités des villages, des médecins chefs des zones et cadres même des zones de santé non couvertes par le programme Village et Ecole Assainis.

 Comme chaque année, l’humanité a célébré le jeudi 15 octobre dernier, la journée mondiale de lavage des mains. En République démocratique du Congo, l’EP.4 Maluku dans la commune rurale de Maluku à l’Est de la ville-province de Kinshasa était le cadre choisi pour cette célébration de l’année 2015. Placée sous le slogan national « mains propres, zéro microbe », la Journée mondiale de lavage des mains a été vivement célébrée par tous les  èleves et la population de Maluku et du village Mbangu-Mbamu, en présence des autorités tant nationales, provinciales que locales impliquées dans le programme Village et Ecole asssainis.

A en croire le point focal communication-Kinshasa du Programme Village Assaini, in globaly, chacun des intervenants à cette cérémonie officielle avait décrit avec ses propres mots, les capacités  des pratiques de lavage des mains à réduire autant de maladies de mains sales ou liées au manque d’eau et d’hygiène la plus élémentaire. Selon la représentante de la Coopération britannique, le lavage des mains couplé avec la consommation d’eau potable et meilleures conditions d’assainissment, est un veritable bombardier contre le cholera, la diarrhée, les infections respiratoires igues et tant d’autres maladies de mains sales.

Les enfants en milieu scolaire, la cible principale

Quand au représentant de l’Unicef en Rdc,il a signifié que les enquêtes sur la santé ont montré qu’1 ménage sur 6 en Rdc, ne dispose pas du savon. En ville, 3 familles sur 10, ne se lavent pas les mains pendant les moments critiques, et en milieu rural, 6 sur 10. Le représentant de l’Unicef a souligné que la pratique de lavage des mains est essentielle pour la famille, et en particulier, pour les enfants et vulnérables.

La principale cible de cette journée, a-t-il déclaré, se sont donc les enfants, et notamment dans les écoles. Car, grâce à ce petit geste, le taux de morbidité infantile peut ètre réduit de moitié, aaffirme le représentant de l’Unicef. Cependant, pour le représentant des élèves, il est diffcile dans le contexte qui est le leur, de vivre effectivement les bienfaits  de la pratique des mains à cause de manque d’eau en permanence au sein de leur école, l’EP 4 Maluku.

Il convient de rappeller que la célébration de ce huitième anniversaire de la Journée mondiale de lavage des mains est une grande réussite, indique M. Apollinaire Assir du point focal communication du programme Village Assaini, avec l’implication au maximum des èlèves, des membres des comités des villages, des médecins chefs des zones et cadres même des zones de santé non couvertes par le programme Village et Ecole Assainis, mis en œuvre par le Gouvement de la République à travers e Ministère de la Santé publique, avec l’appui de l’Unicef.

 

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse