Sous la direction de Fauguy Taureau: Le spectacle ‘’Bantsoli bantsu’’ enrichit le répertoire du ballet Salongo Bonganga

par -
0 154
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le ballet Salongo Bonganga a livré il y a peu, en soirée, un spectacle chants et danses, avec à l’affiche plus d’un spectacle, dont celui des pêcheurs ou (en langue kinunu : ’’ bantsoli bantsu’’, voir photo avec pagaie. C’était en la salle Maman Moluka Pour la Paix, au croisement des avenues Kapela et Kimwenza, à Yolo sud. Le ballet a repris des répétitions : mercredi et vendredi, sous la direction du président de la Fondation Maître Taureau, FMT-Diaspora, le pétrolier Fauguy Taureau, en séjour à Kinshasa. « Depuis deux mois, nous avons relancé le ballet, après un temps d’inactivités, au  lendemain de la disparition de son fondateur-sponsor, le doyen Ngombe Baseko Maître Taureau, en mi-mai 2015 », a indiqué le pétrolier à la presse. Et d’ajouter : «En ma qualité de président de la FMT-Diaspora, je voudrais m’appuyer sur le talent collectif des artistes du ballet Salongo Bonganga, en vue d’élever son label au diapason africain », a-t-il dit. Pour relever le défi, en effet, le nouveau manager a mis un accent sur la discipline au sein du groupe, l’effort, l’engagement, la ponctualité et la régularité. « Nous lançons également un appel aux autorités, principalement au ministre de la Culture et des arts et aux partenaire du secteur. Car il est temps d’effectuer grand saut pour conquérir éventuellement des publics lointains. J’ai personnellement sillonné des pays d’Europe et peux témoigner que les ballets notamment du Mali, du Sénégal et de la Guinée Conakry habitués aux grandes salles dans le vieux  continent, ne mettent à l’avant-plan que la volonté et le marketing. Nous devons ajouter cela au savoir-faire de Salongo Bonganga », a insisté Fauguy Taureau, réconforté par la visite impromptue du légendaire géant de la scène musicale, Gaby Lita dit Lita à une séance de répétition du ballet.

Salongo Bonganga, un ballet à vocation nationale

Le spectacle chants et danses du dimanche dernier e entrainé du monde, en même temps que la journée a enregistré une forte présence des membres du groupe, a témoigné Mondo Mangia (voir photo pagaie en main). L’affiche du jour a montré les différents spectacles suivants : danse de pêche (chez les banunu-bobangi ; bantsoli bantsu) ; eboma (filles et garçons) ; invocation, mbudze (danse des hommes, chez les Ekonda, le long du fleuve Congo) ; les manianga( les filles, Kongo central) ; les mongo (le long du fleuve à l’Equateur). Le public a applaudi, à l’occasion, la chorégraphie  de : mère Katsunga Germaine (mère chef), ma Beloti, ma Ndinga Augustine, Fanny, Deborah, Jerry, Nsualu ( voir photo tenant la langue de feu), Nador Nkuli, Bilembo, Ali et les batteurs Pino, les jumeaux Junior et Fabrice, Bobo, Iba Fulama dit Jerry courageux, et Efomi José.

(Payne )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse