Sous la coordination de la pasteure communale Mayazola Germaine: Les Kimbanguistes de Matete ont rendu un dernier hommage au révérend Disashi

par -
0 296
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les membres de la communauté  paroissiale kimbanguiste de Matete, fidèles et sympathisants ont conduit en sa dernière demeure, samedi dernier à Kinkole, feu le révérend Disashi Dialundama Gabriel (voir photo au cours d’un prêche), rappelé dans l’au-delà le 11 courant. La cérémonie funéraire, sur le site paroissiale, a été conduite sous la coordination de la pasteure communale de Matete, la révérende Mayazola Kuntima Germaine. Avant la levée du corps, la  pour l’inhumation, la tradition kimbanguiste relative aux derniers hommages a été observée, le défilé d’honneur ponctué par la chorale instrumentale.

Le secrétaire communal, révérend pasteur Mpomoka Lebiki Senghor a donné lecture de l’oraison funèbre. Il en ressort qu’au mois de janvier 2017, l’illustre disparu alors secrétaire communal, a assumé l’intérim du pasteur communal, bénéficiant alors du statut d’évangéliste communal vice-président de la commission de discipline et conciliation de la même commune. Il laisse inconsolables une veuve, mamu Temuna Lumbana Vina, six enfants et sept petits-enfants.

Quid de l’illustre disparu

Il nous revient que des complications postopératoires ont eu raison de ce néo-sexagénaire qui a hérité de ses parents la foi kimbanguiste. L’intervention ayant eu lieu au centre hospitalier de Vanga, dans l’actuelle province du Kwilu. Il a vu le jour à Kalemie, le 4 février de l’an 1957, quatrième d’une famille de huit enfants dont six garçons et deux filles, du père Disashi Tshabayembi Maurice et de la mère Tshibankumu Monique. Il a été originaire de la province du KasaÏ oriental, village Bakwadianga (nom donné au grand marché de la ville de Mbuji Mayi). Son secteur d’origine : Tshishimbi, secteur Dibindi, district de Tshilenge. Il ressort de son esquisse biographique que l’illustre disparu était Mukanga muena Bakwadianga. Ces derniers sont réputés plus grands guerriers de Bakwanga. D’où, la désignation de « Mwadiamvita » : c’est-à-dire Mwadi wa diba dia Mvita : quand il y a guerre, les Bakwanga font appel aux Bakwadianga (voir l’histoire Kayowa wa Bayombo) qui sont si forts qu’ils occupent le centre.

Une vie engagée à l’Eglise kimbanguiste

Le révérend Disashi a été membre de la chorale des enfants kimbanguistes « Choreki» en sigle. Il a été élevé comme concierge, catéchiste, diacre.

Il a été diacre responsable à la paroisse de Matete, de 2010 à 2012. Il a galopé les fonctions de pasteur à partir de 2015. Le Révérend Disashi nous laisse une biographie riche, vaillant soldat du Saint Esprit. Il a bien mérité toutes les fonctions qu’il a exercées, de sa jeunesse jusqu’à nos jours. Son parcours ecclésiastique reste pour   nous un exemple à suivre, au lieu de bruler les étapes. Sous la direction de l’actuel représentant provincial, poursuit l’oraison, les ecclésiastiques urbaines avaient daigné confier les fonctions de secrétaire communal de la commune de Matete au révérend Disashi. Il a été également président du comité des parents de l’institut Diasiwa et Mukoko de Matete jusqu’à son repos éternel ; conseiller du mouvement des scouts kimbanguiste ; conseiller du clergé kimbanguiste de Matete. Ceux qui ont côtoyé l’illustre disparu ont rendu témoignage d’un bon prédicateur, homme guérissant par la parole, animateur, sensibilisateur.

(Payne)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse