« Sourions ensemble », une vision pour la promotion éducative des enfants en milieu rural

par -
0 179
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’Ongd « Sourions Ensemble », œuvrant dans le domaine de l’éducation et dirigée par Gérard Bondonga totalise une année d’existence depuis sa sortie officielle. A cet effet, la rédaction du journal l’Avenir s’est approchée de cette Ong pour s’enquérir de son bilan. Quelle est la vision de cette organisation pour la promotion et l’amélioration de l’éducation des enfants vivant en milieu rural. De ce fait, nous nous sommes entretenus avec Steve Bonyembe, chargé de la communication de « Sourions Ensemble ». Dans les lignes qui suivent, il fait le bilan des actions entreprises par son association.

L’Avenir : dites-nous, votre Ong existe depuis quelle année ?

Steve Bonyembe : L’Ong existe depuis décembre de l’année 2016.

Pourquoi avez-vous ce nom de « sourions ensemble » ?

« Ce nom Sourions Ensemble cadre avec notre souci qui est basé sur le taux  des enfants vivant en milieu rural, dont le taux de la scolarité est très faible par rapports aux enfants urbains. Par ce nom, nous voulons assister ces enfants qui n’ont pas eu le moyen d’étudier en les donnant le sourire par la construction des écoles, afin que tous les enfants puissent  bénéficier d’une bonne éducation ».

Quels sont vos objectifs ?

« Sourions ensemble se fixe les objectifs spécifiques suivants ; mener des études socio-environnementales, pour retracer les causes du taux faible de l’instruction de tous, c’est-à-dire les enfants en général, et les filles en particulier, initier les mesures de sauvegarde des droits des enfants en termes de plaidoyer et lobbying, identifier les écoles dont les conditions de scolarité sont précaires ainsi que les populations dont les enfants n’ont pas accès à l’enseignement de base, collaborer avec tous les réseaux de l’enseignement de la proximité pour la création de nouvelles écoles dans les milieux où ces dernières font défauts, initier des centres de récupération ainsi que des ateliers de formation en maçonnerie, en menuiserie à la coupe et couture et à l’utilisation de l’outil informatique, afin d’être l’élément d’information entre la population et les autorités compétentes ».

Comment fonctionne Sourions ensemble ?

« Nous fonctionnons par des cotisations des membres. Nous travaillons grâces à nos propres moyens jusqu’à maintenant. Mais  cela ne signifie pas que nous n’avons pas besoin de l’aide. Nous sollicitons aux partenaires et au  gouvernement congolais de nous aider car le projet est grand, mais le moyen que nous cotisons ne sont pas suffisants. Et, pour éclaircir notre fonctionnement, nous ne demandons rien aux écoles qui nous sollicitent de venir réhabiliter leurs institutions, car Sourions ensemble ne s’implique pas dans les affaires des écoles ».

Qu’avez-vous fait depuis votre existence ?

« Nous sommes en train de construire une école qui déjà est à la phase finale et c’est dans la province orientale, précisément à Tshopo dans le territoire de Yahuma à Lobola. Vu ce que nous faisons, nous avons reçu trois lettres venant des écoles ».

Quelles est votre vraie mission ?

« Notre mission c’est de combattre la précarité dans les milieux  ruraux scolaires par la promotion et l’amélioration  de bonnes conditions éducatives en RDC, en équipant les écoles par des infrastructures scolaires et aussi nous pensons à se réunir avec d’autres ONG pour la formation des enseignants ou les formateurs des enfants ». 

Qu’est-ce que vous pouvez demander à l’état congolais ?

« Nous demandons le soutien plus précisément au niveau financier, et nous leur demandons de répondre à nos lettres que nous avons introduites, car depuis lors, il n’y a eu aucun signe de vie. Le travail que nous faisons nous demande beaucoup d’argent et à nos propres moyens nous n’y arriverons pas sans leurs soutiens. Car l’encadrement de la jeunesse est plus bénéfique pour notre société ».

Qu’est-ce que les lecteurs du journal l’Avenir doivent retenir de l’Ong Sourions ensemble ?

« Sourions ensemble c’est une ONG œuvrant dans le domaine de l’éducation, et qui a pour mission d’améliorer et promouvoir l’éducation en RDC dans le but de construire un Congo solide. Nous citons, l’auteur Maurice Tieche là où il dit que l’éducation ne concerne pas seulement l’enfance et l’adolescence, mais aussi c’est une œuvre de la vie. Donc pour dire, l’éducation doit être au centre des œuvres de la vie humaine ici sur terre ».

(Propos recueillis par Hélène Diamona/stagiaire)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse