SOS de la Société civile des Grand: Lacs Le Sénat américain invité à maintenir la loi Dold Frank Act

par -
0 301
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La société civile du grand nord et de la région des Grand Lacs plaident pour le maintien de la loi américaine Dold Frank Act. Une délégation de cette structure  a saisie officiellement l’ambassade des Etats-Unis en Rdc et les autres Ambassades en rapport avec ce sujet.  Le vice-président Janvier Marairi, dans une interview accordée au Journal L’Avenir, quotidien paraissant dans la capitale Kinshasa,  cette loi a eu des conséquences positives dans la région des Grands Lacs. D’où leur appel aux autorités  américaines, mais aussi du pays à multiplier  les démarches ; ou encore, à donner plus de précision au Sénat américain pour que la décision de suspendre cette loi sois mise dans le frigo.

Cette loi qui a permis à la région de retrouver un petit peu le calme, une fois annulée comme le souhaite la nouvelle administration américaine, la sécurité dans la région des Grands Lacs  pourra être dérangée.

Et en rapport avec le Code minier, il pense que sa révision est nécessaire, dans le contexte actuel où le pays est victime des conflits causés par les groupes, qui déstabilisent les Grands Lacs, une révision soutenue pour cet acteur de la société civile  par des insuffisances que regorge ce Code, une fois révisée.

Soulignons qu’elle va répondre aux impératifs actuels et le pays pourra réellement bénéficier des retombées réelles de ses minerais. Il affirme cependant que les décideurs doivent tout faire pour améliorer les conditions des communautés locales qui sont affectées directement par les projets miniers et jusqu’ici n’arrivent pas à jouir des richesses que renferme  leur sol.    Et justement concernant le déroulement de l’opération d’enrôlement dans ce coin du pays, cette structure soutient également que la commission électorale devait prendre des mesures qui s’imposent afin d’éviter les désordres vécus les années antérieures.

Selon Janvier Marairi,  actuellement y a à boire et à manger au déroulement de cette opération dans les Sud et Nord-Kivu, même si l’engouement y ait. Il propose cependant que les autorités de la Centrale électorale aient un œil regardant dans l’opération de la délivrance des cartes d’électeurs pour que seuls les originaires puissent avoir droit à la nouvelle carte. Et ce, avant de préciser que malgré la situation d’insécurité qui a élu domicile dans le grand nord,  il reste cependant optimiste à la réussite de cette opération  d’enrôlement lancée par la commission électorale nationale indépendante.

Pour rappel, la loi Dold Franc Act a pour seul objectif de protéger les minerais des pays de la région des Grands Lacs, mais aussi permet la traçabilité par le pays et la bourse américaine des minerais desdits pays et a été voté par l’administration américaine sous le président Barack Obama en 2010 dans le seul but de  règlementer le marché dans ce secteur. La nouvelle administration américaine, sous la direction de l’actuel président Donald Trump tient à suspendre cette loi, comme il avait promis lors de sa campagne à la présidence des Etats-Unis d’Amérique.

(Hugo Matadi)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse