Sommet du COMESA à Addis-Abeba: Le satisfecit de Joseph Kabila.

par -
0 788
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

*Le Président de la République Joseph Kabila Kabange, en sa qualité de Président en exercice du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA) a ouvert le 18è Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de cette organisation régionale, avant de passer le flambeau à son successeur, le Premier ministre de la République fédérale démocratique d’Ethiopie, Hailemariam Desalegn, à qui il a aussi remis les symboles du pouvoir

*Le Président Joseph Kabila s’est félicité des progrès remarquables réalisés dans la mise en œuvre de la plupart des programmes du COMESA. Il s’est aussi félicité des progrès notables accomplis dans la mise en œuvre de la plupart des programmes du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA), durant la brève période des douze mois qu’il a passée aux commandes de cette organisation régionale

En sa qualité de Président en exercice du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA), Joseph Kabila Kabange a procédé à l’ouverture du 18è Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de cette organisation régionale tenu hier lundi, au Centre de conférence de l’Union africaine à Addis-Abeba, en Ethiopie.

Plusieurs Chefs d’Etat et de gouvernement se sont succédé à la tribune, avant l’annonce par le Président Joseph Kabila de la composition du nouveau bureau du COMESA, indique une dépêche de l’Agence congolaise de presse. Au cours de ce Sommet, le Président Joseph Kabila Kabange, Président sortant du COMESA a passé le flambeau à son successeur, le Premier ministre de la République fédérale démocratique d’Ethiopie, Hailemariam Desalegn, à qui il a aussi remis les symboles du pouvoir.

Dans son discours d’acceptation, le président entrant du COMESA a remercié ses pairs d’avoir jeté leur dévolu sur sa personne, avant de s’engager à ne pas s’écarter des objectifs que cette organisation régionale s’est fixés.

Des progrès remarquables

Le Président Joseph Kabila s’est félicité des progrès remarquables réalisés dans la mise en œuvre de la plupart des programmes du COMESA. Il s’est aussi félicité des progrès notables accomplis dans la mise en œuvre de la plupart des programmes du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA), durant la brève période des douze mois qu’il a passée aux commandes de cette organisation régionale.

Joseph Kabila Kabange qui s’exprimait, lundi dernier du haut de la tribune de la Conférence de l’Union africaine à Addis-Abeba, en Ethiopie, devant les Chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres du COMESA, a cité en particulier l’engagement d’un nombre croissant d’Etats membres dans la mise en œuvre de la stratégie et des principes du Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine.

Il a en outre fait état de l’obtention par six Etats de la région des financements auprès du Programme mondial pour la sécurité alimentaire se chiffrant à 254 millions USD, afin d’améliorer leur production agricole à travers le développement de l’irrigation et des chaînes de valeur.

Le Chef de l’Etat s’est par ailleurs réjoui de constater que concernant le secteur des infrastructures et de l’énergie, la dépendance de la région du COMESA des partenaires bilatéraux et multilatéraux traditionnels est en train diminuer grâce aux nouvelles possibilités de mobilisation de financements offertes par les économies émergentes, aux propres marchés intérieurs et au marché obligatoire du COMESA.

« Ainsi, pour la seule année 2014, certains de nos Etats ont émis des obligations d’infrastructures d’une valeur totale de 12,4 milliards USD, obligations qui ont toutes été souscrites », a-t-il déclaré, estimant que l’appel destiné à imaginer des moyens innovants pour financer les infrastructures de la région a été entendu.

Au sujet de la Zone de libre échange, le Chef de l’Etat a soutenu que de 19 milliards USD en 2013, le commerce intra-COMESA a atteint 22 milliards USD à la fin 2014, alors que qu’au lancement de la Zone de libre échange du COMESA en 2000, le commerce entre les Etats du COMESA ne représentait que 3 milliards USD.

De 2014 à 2015, les banques centrales des pays membres du COMESA qui utilisaient les chambres de compensation pour les paiements effectués par leurs importateurs sont passées de deux à cinq. « Il importe de noter qu’en 2014, la valeur totale des importations intra-COMESA s’élevaient à 10 milliards USD, tandis que les paiements effectués au titre de lettres de crédit se chiffraient à près de 450 millions USD », a-t-il noté.

Au sujet de l’harmonisation des règlementations et de normes en matière des transports, le Chef de l’Etat a donné l’exemple de la RDC où il a été lancé le système virtuel de facilitation du commerce du COMESA dans tous les corridors de commerce ayant ainsi entrainé une nette diminution de temps d’attente aux frontières et l’amélioration de la perception des recettes.

Autres innovations apportées en 2014 sous l’impulsion du Président Joseph Kabila sont notamment la mise au point du régime commercial simplifié, l’ouverture de 27 guichets d‘information sur le commerce transfrontalier fournissant des informations particulièrement utiles aux acteurs de ce commerce. « Cette innovation présente l’avantage additionnel d’aider à rencontrer la préoccupation d’autonomisation économique des femmes qui est centrale à la stratégie d’intégration et réduction de la pauvreté de notre région », a-t-il lancé.

(L’Avenir)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse