Soldes mensuels de trésorerie excédentaires en 2017 et 2018: DGI, DGDA et INSS dans le Top 10

par -
0 241
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Au cours de la 9ème réunion extraordinaire du Conseil des ministres présidée par le chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange, le mardi 20 mars 2018, il a été constaté, en ce qui concerne les finances publiques, qu’elles se son caractérisées, depuis fin décembre 2017, par des soldes mensuels de trésorerie excédentaires, résultat d’une mobilisation plus accrue des recettes et d’une discipline budgétaire permanente dans l’exécution des dépenses. Cette politique a aussi permis de réaliser des excédents de trésorerie, en janvier et février 2018, respectivement de 17,89 milliard et 137,02 milliard de Francs congolais. Le plan de trésorerie renseigne pour le seul mois de mars un solde positif de 120.32 milliards de Francs congolais au 16 mars et un excédent cumulé depuis le début de l’année de 275,23 milliards de Francs congolais. Tout ceci ne serait pas possible sans l’implication  de certaines régies financières et entreprises transformées, notamment la DGI, la DGDA, l’INSS, l’INPP, l’OVD, le FPI, la SONAS, la GECAMINES, l’OGEFREM et la SNCC.

A la question de savoir, « Laquelle des entreprises publiques transformées en Sociétés commerciales, Etablissements ou Services publics, Régies ou institutions financières a mieux contribué à l’embellie actuelle de l’économie du pays et pourquoi ?», les enquêtés par le sondage Echos d’Opinion ont jeté leur dévolu sur dix entreprises publiques transformées ayant le mieux contribué à l’embellie économique du pays.

1ère, c’est la Direction Générale des Impôts (DGI) dirigée par José Sele Yelaghuli, avec 80,7%. C’est pour la toute première fois depuis plus d’une décennie que la Direction Générale de la Douane et Accises vient d’être déboulonnée de son piédestal de meilleure entreprise publique en termes d’atteinte ou dépassement des assignations qui traduisent la performance de chacune à produire les résultats attendus par l’Etat propriétaire. La première place de la DGI dans le présent palmarès d’Echos d’Opinion se justifie, par l’élargissement de l’assiette fiscale et augmentation des recettes grâce à la rigueur et à leur meilleur encadrement par la lutte contre la fraude, le dépassement des assignations à 198%,  la paix sociale et les meilleures conditions de travail.

La Direction Générale de la Douane et Accises (DGDA) dirigée par Déogracias Rugwiza Magera, 2ème avec 78,7%, vient, pour la toute première fois, depuis plus ou moins quatorze ans, de décrocher et occuper seconde place du top dix d’Echos d’Opinion. Bien qu’ayant peiné à atteindre les résultats attendus par l’Etat en termes des assignations suite aux nombreuses exonérations accordées par l’Etat lui-même, les Congolais continuent à saluer le travail d’excellence fait par son actuel DG.

L’Institut National de Sécurité Sociale (INSS) dirigé par Agnès Mwadi : 72,3%, conserve la place qu’elle a occupé dans l’avant-dernier palmarès grâce au travail qu’elle effectue depuis son arrivé à la tête de cette caisse des retraités congolais par le versement régulier de la rente aux ayants droits. On lui reconnait aussi la modernisation de l’INSS, le bon encadrement de ses recettes et l’instauration de la paix sociale. Sa cote a été revue à la hausse suite à la reprise effective de son partenariat avec la Gécamines. A travers l’Institut National de Préparation Professionnelle (INPP) de Maurice Tshikuya : 68,2%, l’opinion salue la modernisation des infrastructures et du matériel didactique, l’amélioration de la qualité de la formation et l’extension du partenariat avec l’administration  publique et les entreprises publiques ainsi et privés.

Le FPI régresse !

L’Office des Voiries et Drainage dirigé par le DG Wenga : 67%. A son actif, la part de l’opinion qui lui est favorable énumère la réhabilitation et extension de la voirie urbaine dans plusieurs villes du pays, surtout dans les Chefs-lieux des provinces, le curage des caniveaux et canaux d’évacuation des eaux usée et de la pluie. Le Fonds pour la Promotion de l’Industrie (FPI) de Patrice Kitebi : 58,9%, enregistre une baisse de cote en dessous de 60%, contrairement au précédent classement. Toutefois l’opinion qui lui est favorable continue à soutenir qu’il a réussi à assainir la gestion du Fonds et facilité de l’accès au financement grâce à l’accélération de traitement des dossiers tout en mettant l’accent dans le recouvrement des créances.

La Société Nationale d’Assurance (SONAS) de Carole Agito : 58,5%. La SONAS occupe la septième place cédant une place par rapport au précédant classement bien qu’ayant sa cote évaluée à la hausse. L’instauration du jeudi sinistre, jour au cours duquel les sinistrés sont régulièrement payés, la confiance rétablie entre la SONAS et ses souscripteurs sont les principaux atouts qui ont milité en faveur de Mme Agito.

La Gécamines de Jacques Kamenga : 55%, bien qu’ayant dégringolé de la deuxième à huitième place par rapport au précédent classement, est parvenue à se maintenir dans le top dix des entreprises publiques. Elle fut le fleuron et le poumon de l’économie R.D congolaise pendant plusieurs décennies avant de sombrer dans un chaos indescriptible. Aujourd’hui, elle est en train de reprendre le poile de la bête grâce au tandem Yuma Mulimbi et Kamenga Tshimwanga.

L’Office de Gestion des Frets Multimodal (Ogefrem) dirigé par Patient Sayiba Ntambwe : 54%. Les Congolais saluent la reprise effective des activités à l’Ogefrem après le débrayage pour soutenir le DG dans le bras de fer qui l’a opposé au PCA et aussi pour la reprise de la paie des agents qui avaient accumulé plusieurs mois d’arriérés de salaire ainsi que le retour de la paix sociale. La Société Nationale de Chemin de fer du Congo (SNCC) dirigée par le DG Ilunga Ilukamba : 53,6%, revient grâce à l’acquisition des nouvelles locomotives, du nouveau matériel de traction et la perspective de l’augmentation  des recettes grâce à la réouverture du trafic sur l’axe Dilolo-Lobito.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse