Société civile paysanne

par -
0 605
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

CONAPAC : Paluku Mivimba reconduit président

A l’issue de leur assemblée générale, à la fois ordinaire et extraordinaire, clôturée hier à Kinshasa, les paysans producteurs de la Rd Congo ont élu un nouveau bureau du conseil d’administration devant les conduire durant les quatre prochaines années. Ainsi, M. Paluku Mivimba, a été réélu président de la Confédération nationale des producteurs agricoles du Congo (CONAPAC). Ce vieux loup du monde paysan du Nord-Kivu appelle donc ses pairs à l’unité pour le développement de l’agriculture familiale en Rdc.

Les leaders paysans producteurs agricoles des organisations membres de la Confédération nationale des producteurs agricoles du Congo (CONAPAC), étaient réunis à Kinshasa du lundi 14 à hier mercredi 16 décembre 2015, dans le cadre d’une assemblée générale, à la fois ordinaire et extraordinaire. Au cours de laquelle, ils ont élu un nouveau bureau du conseil d’administration de leur plateforme nationale, pour un mandat de quatre ans.

A l’issue de ce scrutin, M. Paluku Mivimba Mathusalem, ressortissant du Nord-Kivu, est réélu président de la CONAPAC. Le vice-président élu est M. Quadratus Mungaza représentant la Province Orientale dans son ancienne formule. M. Samy Olame, leader paysan du Sud-Kivu, a été élu secrétaire rapporteur. La trésorière élue de la CONAPAC est désormais Mme Chantal Kabangu Cibola en provenance de l’ancienne province du Kasaï-Oriental. Et, la mirobolante leader paysanne du Kongo central, Mme Nzuzi Espérance, quant à elle, est élue au poste de chargée du genre.

Des grandes décisions de l’assemblée générale de la CONAPAC

Signalons que la tenue de cette assemblée générale coïncidait avec l’arrivée à échéance de la mise en œuvre du plan stratégique 2012 – 2015 de la CONAPAC. Voilà pourquoi, s’est-il agit au cours de ces assises de réfléchir sur un nouveau plan stratégique à l’horizon 2016 – 2020, et au terme, l’adopter. Cette assemblée générale a également permis à la CONAPAC de réadapter ses statuts selon le contexte actuel et de renouveler ainsi le mandat de ses animateurs.

Un autre objectif majeur de cette assemblée générale était de permettre aux membres de réfléchir sur le découpage territorial et ses conséquences sur la structuration actuelle de la CONAPAC et son futur et leur permettre de s’informer davantage sur le changement climatique et son influence dans les activités agricoles, et comment s’y adapter.

En ce qui concerne l’amendement des statuts, les délégués des organisations paysannes de la CONAPAC se sont mis à l’évidence de l’immensité de la tâche. Et pour ce faire, ils ont décidé la mise en place d’une commission ad hoc qui sera chargée d’adapter les textes au contexte actuel marqué par le découpage territorial. La mise en place de ce comité, tout comme la désignation de se membres, est du ressort du président élu.

Les membres de la CONAPAC ont compris que le découpage territorial est une opération complexe et que cette faîtière nationale devait y aller progressivement dans sa structuration. Ils ont pris l’engagement de contribuer à l’atténuation dans le cadre du changement climatique à travers le renforcement de la chaine des valeurs et ont pris la mesure de l’importance de se faire identifier.

Les leaders paysans producteurs de la Rdc ont validé leur plan stratégique, les provinces ayant été invitées à définir trois priorités susceptibles d’enrichir ce plan stratégique. Ils se sont aussi résolus de s’impliquer dans les structures d’entretien routier (CPR et FONER) des routes en vue de faire face à cette calamité de manque de route de desserte agricole.

Une idée de la CONAPAC

La Confédération nationale des producteurs agricoles du Congo (CONAPAC) est une plateforme des organisations des petits producteurs agricoles congolais structurée de la base jusqu’au niveau national. Sa vision est de contribuer à l’avènement d’un « monde paysan solidaire, professionnel et prospère » en Rd Congo. Et, elle a pour mission de représenter et défendre, tant au niveau national qu’international, les intérêts des producteurs agricoles congolais pour leur permettre de participer activement à la vie de la société et de s’y épanouir.

Il sied de rappeler que les membres de la CONAPAC sont les fédérations provinciales et les fédérations spécialisées (par filière, par fonction des producteurs ou par catégorie de producteurs agricoles) de producteurs agricoles. Ces fédérations ont à leur tour comme membres, les unions et/ou les coopératives secondaires. Les membres de ces dernières sont des organisations paysannes à la base et/ou les coopératives primaires ayant à leur tour comme membres les producteurs agricoles.

Au cours de cette assemblée générale, toutes ces fédérations étaient valablement représentées chacune au moins par trois membres, dont deux leaders paysans et un technicien.

(Lepetit Baende)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse