Situation sécuritaire à Goma

par -
0 1207
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Evariste Boshab échange avec le Représentant spécial adjoint de la Monusco

La situation sécuritaire qui prévaut dans la ville montagnarde de Goma a fait l’objet des discussions entre le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur avec la délégation de la Monusco, le mardi 05 mai dans le cabinet de travail d’Evariste Boshab. Autour de la table, on pouvait apercevoir la vice-ministre de l’Intérieur, le Commissaire général de la Police et d’autres membres des services y afférents.

Le patron de la territoriale a expliqué l’état de lieu de la situation sécuritaire actuellement en République Démocratique du Congo, ce après avoir entendu les raisons du déplacement de cet ambassadeur onusien dans la capitale congolaise, lui qui réside à Goma.

Au sortir du cabinet du Vice-Premier ministre, le Représentant spécial adjoint de la Monsuco s’est exprimé en ces termes : « On a discuté du travail et moi, je suis nouveau au Congo, c’est important d’avoir cette prise de contact avec le Vice-Premier ministre et son équipe. Nous avons discuté des activités que nous faisons ensemble et comment pérenniser les avancées, notamment en ce qui concerne la réforme de la Police, que ce soit la tenue des élections et tant d’autres activités ».

Cependant, il a précisé que les discussions qui sont en cours sont celles qui doivent se poursuivre, mais pour le moment, le représentant adjoint du Secrétaire Général de la Monusco qui est basé à Goma, poursuit les opérations de cette mission dans cette ville de Goma en ce qui concerne la protection des zones et celle des civils de la ville de Goma face aux menaces extérieurs.

Du moins, il affirme qu’ils ont du travail à faire pour voir dans quelle mesure, augmenter leur efficacité et capacité dans les opérations militaires dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse