Situation d’ingouvernabilité dans l’Equateur: Justin Bitakwira échange avec Jeannine Itombi

par -
0 383
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

En séjour dans la capitale congolaise pour des soins médicaux, la Vice-gouverneur élue de la nouvelle province de l’Equateur a saisi de l’occasion de porter la voix de sa province, au ministre en charge des Relations avec le Parlement. Dans son cabinet situé au quartier présidentiel de la Gombe, Justin Bitakwira a accordé l’hospitalité à Mme Jeannine Itombi, venue exposer la problématique d’ingouvernabilité et transhumance politique dans sa province.

« Ma visite est relative au service, et lorsqu’on constate qu’il y a dysfonctionnement dans les attributions dévolues, il est logique que les autorités compétentes soient alertées, du fait que ce sont elles qui font appliquer et faire respecter les lois de la République. Lorsqu’il y a dérapage, il est de bon alois qu’elles soient informées en vue de trouver dans l’amiable des solutions idoines », nous a-t-elle confiée.

Mme Jeannine Itombi a par ailleurs souligné que les dysfonctionnements de sa province sont majeurs, notamment le non- respect des lois en rapport avec les convocations des sessions parlementaires provinciales, la tenue de la session extraordinaire qui pèse sur les budgets provinciaux, l’inscription des matières susceptible d’être résolues par l’exécutif qui font l’objet d’invitation ou interpellation à l’Assemblée provinciale…autant de questions qui font à ce que la province soit paralysée par le fait qu’elle engage des frais qui devraient normalement servir à autre chose, plutôt que de faire déplacer un député provincial juste pour nuire à l’exécutif.

Partant, Mme la Vice-gouverneur a plaidé dans le sens de faire respecter la vision du Chef de l’Etat Joseph Kabila qui, au quotidien milite pour la paix dans toute les provinces, et l’Equateur ne peut être exemptée quant à ce. « Mais, si l’on constate qu’il y a tentative de semer du désordre dans ma province, nous avons l’obligation d’alerter les autorités compétentes en vue de trouver en amont une solution pour qu’on n’arrive pas à un chaos ou conséquence fâcheuse dans le non-respect des lois par les députés provinciaux », nous a-t-elle confiée.

Pour sa part, le patron du ministre des Relations avec le Parlement a fait entendre la voie de l’autorité centrale. Justin Bitakwira se dit préoccupé de la situation qui prévaut à l’Assemblée provinciale de l’Equateur et ensemble avec son collègue de l’Intérieur, Emmanuel Ramazani Shadari, les mesures seront prises, a-t-il garanti. Et après concertation, l’ordre doit régner dans cette province qui souffre de la démocratie. « Nous sommes une jeune démocratie et quand vous suivez de près, l’Equateur fait partie du ventre mou de notre démocratie », fait-il savoir. Cette carence démocratique a conduit au renversement, oi mieux, à la suspension de plusieurs Gouverneurs dans cette province, nonobstant dans certaines provinces, mais l’Equateur a fait exception dans l’instabilité démocratique, la plus criante dans le Grand Equateur, et même démembré.

« La Vice-gouverneur est passée pour donner quelques indications : le cas de santé, la mauvaise collaboration, de manipulation entre l’exécutif provincial et le législatif provincial. Vous savez que la tutelle des Assemblées provinciales relève de ma compétence, mais en collaboration avec le Vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur, nous espérons que nous allons trouver une solution à l’intermédiaire pourquoi pas plus stable par rapport à nos prédécesseurs pour qu’effectivement la démocratie triomphe et que chacun respecte les prérogatives de l’autre. Si nous laissons installer le télescopage dans le fonctionnement de l’Etat, nous sérions en train de détruire que de construire », a dit le ministre Justin Bitakwira qui, dans ses fonctions va contacter le Gouverneur de la province, si pas le Président de l’Assemblée provinciale et ses adjoints, dans le seul but de faire respecter la loi, faire stabiliser la démocratie dans cette partie de la République, a-t-il soutenu, avec promesse de se déplacer en vue de palper du doigt cette faiblesse démocratique dans la province de l’Equateur.

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse