Situation à Buleusa: Les FARDC et la MONUSCO exhortées à agir en amont

par -
0 684
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le CEPADHO est préoccupé de la montée de tensions ethniques observées depuis près d’une semaine entre les communautés à Buleusa, Territoire de Walikale, en province du Nord-Kivu.

En effet, le climat de méfiance gagne de l’ampleur entre autochtones du Groupement Ikobo et retournés Hutu. Ce qui est à la base de plusieurs dégâts humains et matériels: pertes à vies humaines, cas de disparition, incendies des maisons et camps des déplacés/retournés, etc.

Le CEPADHO réalise que la  récupération de la situation par les Groupes armés NDC du côté des Kobo/Nande et FDLR du côté des HUTU ne fait qu’exacerber le climat. Il exhorte les FARDC et la MONUSCO à agir en amont pour éviter que les rebelles ne prennent le dessus sur les institutions.

Considérant qu’au delà des problèmes sécuritaires les retournés Hutu sont maintenant confrontés au problème sanitaire et de survie (risque de choléra, difficulté d’accès à la nourriture et à l’eau potable), le CEPADHO recommande au Gouvernement Congolais de leur trouver urgemment un lieu sûr où ils peuvent être  protégés.

Cette structure encourage par ailleurs les Autorités à renforcer l’autorité de l’Etat et à   entreprendre des actions de rapprochement des Communautés  du Nord-Kivu.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse