ShokandoShosho: Ce qu’ils ont déclaré à l’occasion de la fête de 40 ans d’existence du style

par -
0 377
Une vue de la prestation des athlètes lors de la cérémonie de 40 ans du style shokando. Ph/Antoine Bolia
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Comme souligné dans l’édition d’hier, le style shokandoshosho (1er sport de combat de la RDC), a totalisé 40 ans d’existence. A cet effet, la Fédération Congolaise de ShokandoShoSho ‘’Fécosho’’ que préside Me Teddy Ndoto Bondulu, le fondateur du style, avait organisé une grande manifestation sportive le dimanche 10 juillet 2016, à la Place d’Etat dans la commune urbaine de Kisenso : cfr Hôpital d’état de Kisenso. Cette manifestation, avions-nous souligné, avait connu un franc succès.

Rappelons qu’au programme, le public avait suivi avec intérêts des échauffements, des démonstrations du style, la prestation de quelques karatekas, la remise des brevets  aux champions et vice-champions de Kinshasa année 2014-2015.

Ci-dessous ce qu’ils ont déclaré :

Ebosire Katakata, Athlète CN 3è Dan : ‘’Le style shokando est un style qu’il faut encourager parce qu’il est fondé par un Rd congolais. Je totalise 16 ans de pratique dans ce style’

Me  Dalo, CN 4è Dan (entraineur national shokando) : ‘’40 ans, c’est beaucoup pour une discipline. Les athlètes sont là. Qu’on donne l’espace au shokandoshosho. Que le ministère des sports puisse soutenir ce style’’

Me Etouza CN 4è Dan (président entente Kin-Est de shokando) : ‘’c’est un honneur que la Fécosho ait choisi la commune de Kisenso pour célébrer les 40 ans d’existence de shokando qui est un bon style. Que les congolais puissent appuyer ce style. Que ceux qui veulent en connaître un peu plus, cherchent les clubs de shokando là où ils existent. Dans mon entente, je compte 17 clubs affiliés et reconnus. Il faut compter au moins 15 à 22 athlètes par club’’

Me Zephy Kalubi CN 4è Dan (Président de la Ligue de Kinshasa de shokando) : ‘’ Le style shokando est devenu grand. Je demande plus le soutien du gouvernement car c’est le 1er sport de combat fondé par un rd congolais. Dans ma ligue, je compte 53 clubs avec plus de 300 athlètes. Nous faisons beaucoup d’activités qui passent parfois inaperçues au stade des Martyrs, à la Place des anciens combattants etc. Il faut surtout noter que nous travaillons avec des moyens de bord. Il faut encourager ce style parce que c’est un style congolais créer par un congolais’’

Me KisemaRolly Marra (champion de Kinshasa coshondofosho) : ‘’Que l’Etat mette du poids au style shokando comme le font le gouvernement coréen pour le taekwondo, les japonais pour le judo, les chinois pour le kung Fu et nous en passons. Shokando, c’est du shosho’’.

S’adressant à l’assistance à la fin de la manifestation, Me Etouza et Me Zephy ont dit un grand merci à tous les athlètes qui ont pris part à cette manifestation. Et de leur adresser ce message : ‘’L’avenir du shokando est entre vos mains. Il faut beaucoup d’entrainements parce qu’au mois d’août, il y aura le championnat inter club. Pour y participer il faut avoir sa licence’’.

Intervenant en dernier ressort, Me NdotoBotulu Teddy, a déclaré à tous les athlètes qu’à l’occasion de 40 ans du style shokando, le prix de la licence est réduit à 3.000 FC et la carte à 2.000 FC. Ainsi, avec 5.000 FC l’affaire est réglée pour tout compétiteur.

 Une vue de la prestation des athlètes lors de la cérémonie de 40 ans du style shokando. Ph/Antoine Bolia
Une vue de la prestation des athlètes lors de la cérémonie de 40 ans du style shokando. Ph/Antoine Bolia

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse